Et si…la lactation induite

Et si…la lactation induite

éditer part | 29 janvier 2015

Temps estimé pour la lecture de cet article 19 min

Coucou mes loulous et mes loulouttes, j'espère que vous allez bien, je vous propose, aujourd'hui, une contribution d'un loulou "Et si...la lactation" ou comment faire, un article complet, expliquant ce qu'est la lactation induite, comment faire, pourquoi faire, bref un article très intéressant.

 

N'hésitez pas à réagir à cet article.

Je tiens à remercier ce loulou, qui a pris énormément de temps à rédiger cette contribution.

 


 

Avant de développer mon article, j'aimerai commencer par remercier Kmille pour m'avoir donné l'occasion de le rédiger, de le mettre en ligne et de partager, avec moi, cet intérêt pour la lactation en temps que caractéristique sexuelle.

 

Pour la majorité des personnes (c'est peut-être aussi votre cas), les femmes ne peuvent avoir du lait dans leurs seins uniquement après l'accouchement.

Ce que je vais vous dire pourra vous paraître surprenant, mais vous pouvez avoir du lait sans être enceinte !!

Oui, vous pouvez avoir du lait sans être enceinte, Mesdames et Mesdemoiselles !!

C'est ce qu'on appelle, la lactation induite.

 

Cet article est destiné, principalement, aux femmes désireuses de produire du lait sans être enceinte, surtout si vous souhaitez induire pour des raisons érotiques, c'est votre cas ?

Alors vous venez de trouver le bon article, pour ceux et celles qui sont tout simplement intéressés par la lactation, pour des raisons érotiques ou non, vous êtes également les bienvenus.

 

Tout au long de cet article je me propose de vous faire découvrir ce qu'est, exactement, la lactation induite, quel rôle elle peut avoir dans votre sexualité et enfin, quelles sont les moyens pour induire la lactation.

 

Kmille - Et si la lactation induite

 

Qu'est-ce que la lactation induite ?

D'ordinaire, une femme parvient à produire son lait dès sa grossesse, grâce à ses glandes mammaires.

Après l'accouchement, le lait est sécrété lorsque la femme allaite son bébé, on pourrait donc penser qu'une femme ne peut allaiter qu'après avoir accouché.

Or, vous le savez maintenant, il existe un autre moyen d'avoir du lait dans vos seins : la lactation induite.

 

Qu'est-ce donc que la lactation induite, me demanderez-vous ?

C'est ce que nous nous apprêtons à découvrir.

 

Méconnue au sein de la société, y compris des professionnels de la santé, au point d'être considérée comme une légende (elle est présente dans certains mythe), la lactation induite est une pratique où une femme stimule et produit sa lactation sans avoir eu d'enfant et ce, sans nécessairement aller consulter un médecin.

 

Le plus souvent, les femmes pratiques la lactation induite pour pouvoir nourrir au sein des enfants adoptés, c'est pour elle, une façon de se sentir mère et de créer un lien avec l'enfant.

La lactation induite est différente de la "relactation" qui consiste à relancer une lactation interrompue. En France, il est rare qu'une mère adoptive allaite son enfant d'adoption, en revanche, c'est beaucoup plus courant aux États-Unis, cette pratique est même soutenue par le gouvernement américain.

La lactation induite fait même partie intégrante de la "culture" de certaines populations dans le monde, dans ces sociétés, la lactation induite répond à des besoins sanitaires, par exemple les grands-mères relancent leur lactation quand la mère est de santé défaillante, il n'est pas si rare non plus que des femmes bénévoles, au sein d'ONG humanitaire pratiquent la lactation induite pour nourrir les orphelins.

 

Enfin, des études anthropologiques effectuées dans le monde font état de femmes ayant allaités 15 ou 20 ans après avoir cessé leur allaitement et sans avoir eu d'enfant depuis, c'est ici quelques exemples qui vous montre que les femmes sont capables de faire une lactation induite à n'importe quel âge.

 

Comment fonctionne la lactation induite ?

Un peu de sciences est désormais nécessaire pour vous expliquer comment cela se passe à l'intérieur d'un sein en pleine induction.

 

Pour commencer, il faut comprendre comment fonctionne la lactation elle-même. La lactation de la femme est régie par des hormones, dites hypophysaires (par opposition aux hormones ovariennes). Autrement dit, la production de lait est indépendante du fonctionnement des ovaires.

De fait, n'importe quelle femme peut produire du lait, même sans jamais avoir enfanté, y compris si Madame est stérile ou qu'elle a subit une ablation de l'utérus.

Seul votre poitrine et les glandes mammaires ainsi que la glande pituitaire sont indispensables.

 

Pendant la grossesse, le lait maternel est produit par trois hormones : les œstrogènes, la progestérone et la prolactine.

C'est la prolactine qui est directement responsable du développement des seins et de la production de lait, elle est produite dans l'hypophyse, ce qui prouve que la lactation peut-être produite sans aucun lien avec les ovaires.

 

Pour faire une lactation induite, il faut stimuler la prolactine par des gestes physiques, ces gestes donnent l'impression au corps qu'un enfant cherche à se nourrir.

En stimulant physiquement les tétons et les aréoles on déclenche une libération de prolactine, ce qui facilite le développement de vos glandes mammaires, indispensable à la lactation, ainsi que la production d'ocytocine (hormone permettant la production de lait).

Quand le téton est stimulé se sont la prolactine et l'ocytocine qui répondent à cette stimulation, ces hormones augmentent considérablement une fois, le lait extrait du sein par la succion (ce qui se rapproche le plus de l'allaitement).

Pour simplifier, la stimulation physique de vos seins développera suffisamment vos glandes mammaires pour qu'elles puissent produire du lait.

 

Quelle est l'utilité de la lactation induite dans la sexualité ?

Quand une femme utilise sont lait maternel pour des raisons sexuelles on appelle cela de la lactation érotique.

La lactation érotique est considérée comme un acte plein de sensualité, d'érotisme, de douceur et de volupté. En France, cette pratique est très peu pratiquée, pire, elle est perçue comme un acte tabou, effectivement, tout lactophile est considéré comme une personne atteinte d'un trouble psychologique, un être humain soufrant du complexe d’Œdipe.

En revanche, dans les pays anglo-saxons, la lactation érotique est très à la mode, au Royaume-Uni, un quart voir un tiers des  couples la pratiquent ou l'ont essayé selon une étude britannique.

Si c'est couple l'ont fait, c'est plus pour des raisons affectives que par simple curiosité.

Leurs pratiques les plus courantes sont les suivantes :

 

- l'ABR (Adult Breastfeeding Relationshipallaitement pour adulte.

- l'ANR (Adult Nursing Relationship) soin pour adulte.

 

Il n'est pas si rare de trouver sur internet des annonces de particuliers trouvant une, voir plusieurs réponses.

 

Il y a donc une pratique de la sexualité avec la lactation, cependant, comment une femme peut-elle éprouver un plaisir sexuel avec sa lactation ? et quelles pratiques sexuelles pourriez-vous avoir avec la lactation induite ?

Le sein est une zone fortement érogène, lorsqu'une femme se fait téter les seins, elle peut se sentir bien, se faire allaiter par son conjoint peut lui sembler agréable voir jouissif.

Ainsi, certaines femmes choisissent de pratiquer la lactation induite pour avoir un orgasme, des femmes induisent la lactation pour le plaisir d'avoir les seins tétés par leurs hommes, éprouver une sensation d'érotisme.

 

La lactation induite peut aussi être un moyen de cimenter la vie de couple grâce à l'aide du conjoint dans l'induction (en tétant principalement ou par un soutien moral) ou par des jeux.

Parmi ces jeux, on peut citer :

 

- l'infantilisme où l'homme joue le rôle de l'enfant et la femme celui de la mère, par exemple en le dorlotant.

- la récompense si le père faire preuve de docilité envers sa femme dominante, celle-ci le récompense en lui donnant le sein gorgé de lait.

- la traite où la femme soumise se fait traire les seins.

 

Pour certaines femmes, il n'existe aucun plaisir plus grand que d'avoir les seins pompés ou d'extraire leur lait manuellement, pourquoi ?

Parce qu'ainsi, elles se sentent plus féminines.

Effectivement, certaines femmes sont excitées en faisant jaillir leur lait, rien que la vue de leurs jets, ou sentir leur lait jaillir telle une fontaine, les excite.

D'autres induisent leur lait pour satisfaire leur désir d'exhibitionniste, il existe en effet, des femmes qui le font parce qu'il n'existe rien de plus érotique que la lactation, elles le font donc par plaisir d'exhiber leur corps et divertir ou satisfaire les amateurs de sexe, poitrines ou de lait maternel, elles utilisent cette pratique pour susciter l'excitation des hommes, voir des femmes.

 

Il arrive que des femmes induisent leur lait accidentellement, sans le vouloir, quand pour des raisons sexuelles, elles stimulent leurs seins de façon excessive en jouant avec, en tirant régulièrement sur leurs mamelons, cela peut déclencher la lactation, d'autres produisent du lait lors d'un bouleversement psychologique, la naissance d'un neveu ou d'une nièce par exemple, c'est une réponse hormonale du corps.

De ces accidents, il arrive que certaines décident d'utiliser leur lactation sexuellement.

 

La lactation est bel et bien compatible avec la sexualité et peut procurer du plaisir sous diverses formes.

 

Kmille - Et si la lactation induite

 

Comment induire la lactation ?

Voici enfin le moment que vous attendiez avec impatience, comment fait-on ? Maintenant que vous avez une bonne raison de le faire, comment le faire sans être enceinte ? Quelles sont ces techniques ?...

 

Pour répondre à vos questions, je vous propose de les aborder en deux parties, la première : ce dont vous avez besoin pour induire la lactation et la seconde : ce que vous pouvez faire pour réaliser la lactation induite.

 

1. Les moyens pour réaliser la lactation induite

Pour pratiquer la lactation induite, il faut que votre poitrine soit stimulée de façon appropriée.

Plus la stimulation est fréquente et correctement réalisée, plus votre capacité à produire du lait sera importante, l'induction ne sera que plus efficace.

 

Le meilleur moyen est d'utiliser un tire-lait de façon intensive et régulière, le mieux est d'avoir un double tire-lait électrique de qualité hospitalière, coûteux certes mais terriblement plus efficace que les pompes manuelles, leur motorisation permettant une stimulation plus fidèle au mouvement de succion d'un nourrisson, et puis vous pourrez stimuler les deux seins simultanément.

Un Medela Symphony semble être le modèle le plus approprié son système de pompage étant le plus proche du nourrisson tout en restant doux et silencieux.

Évitez le Kitett peu confortable et pas adapté à la lactation induite.

 

Bien que ça ne soit pas nécessaire, vous pouvez utiliser certains médicaments dont vous pourrez demander une prescription à votre médecin traitant, ou certaines plantes..

Pour être sûr de ne pas stopper net la lactation il est préférable de stopper la médication progressivement.

 

Une fois la lactation établie, les herbes peuvent être utilisées pour augmenter la production.

L'eau est une composante importante du lait et l'effort de la lactation peut déshydrater rapidement, il est donc important de boire beaucoup d'eau ou de manger des fruits et légumes.

Le café est à éviter car il provoque une perte rapide des fluides...

Les douches chaudes peuvent être un bon moyen pour détendre votre poitrine et calmer les possibles irritations des mamelons et aréoles.

 

Avant tout sachez qu'il vous faudra être patiente et persévérante, c'est le plus gros inconvénient de la lactation induite, effectivement, cela peut prendre des semaines ou plusieurs mois (les femmes qui sont en attente d'adoption commencent à stimuler leurs seins six à neuf mois avant l'arrivée du bébé) d'où la nécessité d'avoir de la volonté.

Si au bout de quelques temps vous n'avez toujours pas réussi à produire votre première goutte de lait, ne paniquez pas, restez calme et concentré, faites preuve de patience.

 

Ce qui nous amène au dernier, mais tout aussi important, ingrédient, il vous faut faire preuve de volonté, vous sentir prête mentalement.

L'envie d'avoir du lait et d'allaiter influe sur les hormones, donc joue un rôle important dans la lactation.

Évitez absolument tout forme de stress, il pourrait inhiber les hormones producteur de lait.

 

La lactation induite peut être facile pour certaines femmes, difficile pour d'autre, tout dépend de l'état d'esprit de la personne, si vous n'avez jamais été enceinte et que vous n'avez jamais allaitée, l'induction peut-être plus longue, en effet, pour produire du lait les glandes mammaires doivent se développer et subir quelques changements (une fois développée, les glandes mammaires ne reviennent jamais à leur état d'origine).

Au début de la stimulation vous risquez de ressentir des douleurs ou bien une grande sensibilité, simplement parce que vos seins gonflent et prennent du volume en raison du changement nécessaire à la production de lait : félicitations, vous venez de gagnez une nouvelle taille de bonnet !!

Rassurez-vous, cette douleur n'est que passagère.

 

Les mots clés pour réussir la lactation induite sont : volonté, motivation, patience et persévérance.

 

2. Les techniques pour induire votre lactation

Le mieux, avant de commencer la stimulation de votre lactation, est de suivre le protocole du Dr Newman, c'est le moyen le plus efficace pour induire une lactation, si le protocole n'a, semble-t-il, jamais été testé cliniquement, il a permis aux femmes du monde entier d'induire leur lactation.

Pour consulter le protocole je vous invite à cliquer sur ce lien.

 

Vous êtes prête à stimuler vos seins et induire votre lait ?

Commencez toujours, quelque soit la technique utilisée, par utiliser entièrement vos mains pour masser, avec douceur, tout le pourtour de vos seins ainsi que vos mamelons, cela les redressera facilitant ainsi la stimulation.

 

- Nous allons commencer par le moyen le plus efficace, donc le plus répandu, la stimulation par pompage.

Faites en sorte que vos mamelons restent centré, au début, allumez votre pompe avec une aspiration basse et à haute vitesse, quand votre corps y sera habitué vous pourrez augmenter progressivement l'aspiration, ainsi vous éviterez les douleurs aux mamelons.

L'idéal est de stimuler les deux seins en même temps pendant 10 à 15 minutes voir 20 minutes, 8 à 12 fois par jour, c'est à dire toutes les 2 ou 3 heures. Donc, au moins 100 minutes par jour.

Cela correspond à un rythme normal d'allaitement.

Et ce tous les jours y compris les nuits, la nuit est le moment le plus favorable pour l'induction, entre 1h et 5h du matin le taux d'hormones favorisant la prolactine sont plus importantes, profitez donc de ce moment.

Plus vos seins seront stimulés, plus l'induction sera efficace.

 

Si vous manquez de temps libre, stimulez vos seins pendant 100 minutes sans interruption toutes les 24 heures. Si vous pompez un sein à la fois utilisez l'alternance, un minute un sein, une minutes l'autre, etc...

 

- Pour celles qui préfèrent stimuler leur production de lait sans utiliser de pompe, vous pouvez le faire à la main.

Pour cela, il vous suffit de stimuler manuellement vos mamelons et de masser vos seins.

L'inconvénient est que cette méthode prendra d'avantage de temps et d'efforts, l'avantage est que c'est plus naturel que d'utiliser des hormones et moins coûteux que d'acheter un tire-lait.

Pour éviter les douleurs dues aux frottement sur vos mamelons utilisez un lubrifiant.

 

Utilisez vos deux mains pour masser le pourtour de vos seins, comme si vous les examiniez, ensuite massez vos mamelons, ce mouvement reproduira la succion du nourrisson.

Tout comme pour le tire-lait, vous devez le faire au moins 8 fois par jours pendant 20 minutes, surtout la nuit.

Vous pouvez demander à votre ami de le faire pour vous 😉

 

Au moment où vous serez sur le point de produit du lait penchez vous en avant de sorte que vos seins pointent vers le sol puis secouez doucement, cela favorisera la circulation de votre lait potentiel des canaux galactophores au mamelon.

 

- Un autre moyen très efficace est l'allaitement à vide.

Pour celles qui désirent induire leur lait pour des raisons érotiques c'est cette technique qui vous conviendrez le mieux.

Ce moyen est considéré comme très efficace puisque la succion stimulera d'avantage votre poitrine ainsi que vos glandes mammaires.

Cette technique est redoutable d'efficacité, elle renforcera aussi vos liens, c'est le cadre de l'ANR.

Le rythme est le même que pour les techniques précédentes.

 

Monsieur doit bien prendre votre sein dans sa bouche et le téter comme le ferai un nourrisson.

Votre corps répondra à la succion en produisant du lait.

 

Kmille - Et si la lactation induite

 

Voilà, grâce à cet article vous avez pu voir, Mesdames et Messieurs, ce qu'est la lactation induite, comment vous pourrez le faire et comment vous pourrez l'utiliser dans votre sexualité.

J'espère que cet article vous aura intéressé et appris des choses, voir, vous aura rendu curieuses vous, Mesdames et Mesdemoiselles. Peut-être que cela vous a donné envie d'essayer ?

Pour clore cet article, à toutes celles qui, après l'avoir lu, désireraient faire une lactation induite, bonne chance, bonne stimulation et amusez-vous.

 


 

Voilà mes loulous et loulouttes, j'espère que cet article vous aura plu, je vous encourage à réagir, à donner votre avis en laissant un petit commentaire.

Si vous souhaitez, vous aussi envoyer une contribution, n'hésitez surtout pas, ma page contact est là pour ça, je me ferai un plaisir de publier votre contribution, alors n'hésitez plus.

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille