Les fantasmes, un besoin sexuel…

Les fantasmes, un besoin sexuel…

éditer part | 9 août 2013

Temps estimé pour la lecture de cet article 10 min

Bisous mes loulous, je vous parle depuis déjà quelques temps des fantasmes, et du fait que pour moi, dans la mesure du possible, les fantasmes sont, pour ne pas vivre frustré, à réaliser.

Cette vision je ne la partage pas avec beaucoup de gens, je vais donc essayer ici de vous parler des fantasmes que j'ai eu, de ce que j'ai ressenti en les réalisant, et pourquoi j'insiste sur le fait qu'un fantasme irréalisé est une frustration de plus...

Il va de soit que je parle ici de fantasmes totalement réalisables, il est clair que si vous fantasmez sur une personne, sur une situation physiquement impossible, il sera alors très difficile de le réaliser.

En parlant de fantasme physiquement impossible, vous devez savoir que j'ai un fantasme irréalisé, et irréalisable, j'ai depuis mes 15-16 ans le fantasme de faire l'amour sur la Lune en apesanteur avec en arrière plan la Terre, vous comprendrez aisément que je ne cherche pas à réaliser ce fantasme ih ih ih...

 

Cependant il existe des fantasmes totalement réalisables, avec internet et l'essore des sites de rencontres, échangistes, mélangistes et j'en passe, il vous ait totalement possible de réaliser quelques uns des fantasmes les plus communs...

Ainsi faire l'amour avec deux femmes, le fantasme numéro 1 pour quasiment tous les hommes, est à la porté de chacun...

Je vous ai mis un petit sondage en fin d'article, où vous pourrez indiquer quel est le fantasme que vous avez déjà réalisé ou celui que vous aimeriez réaliser, j'espère que vous serez nombreux à y répondre.

 

Kmille - Les fantasmes, un besoin sexuel...

 

Mais je vous ai dit que je vous parlerai de mes fantasmes, alors allons-y, bande de petits coquins...

 

J'ai des fantasmes depuis l'âge de 15-16 ans, je me suis assez vite lassé des rapports basiques, le missionnaire très peu pour moi, bref du coup mon imagination a vite pris le relais, je n'ai pas eu besoin de regarder des films pornographiques pour imaginer le sexe, c'est peut-être une chance me direz-vous, mais de toute façon je n'ai jamais eu aucun plaisir à mater un porno seule dans ma chambre, mon imagination m'a toujours permis de jouir, il me suffisait de fermer les yeux pendant mes plaisirs solitaires pour laisser divaguer mon imaginaire et me faire jouir.

Pour moi les fantasmes sont avant tout issus de l'esprit, de notre imagination, c'est là que tout se crée.

 

J'ai commencé à réaliser mes fantasmes à 19 ans, je me suis dit, pourquoi me contenter d'imaginer les fantasmes en me caressant, alors que je pourrai les vivre.

Et c'est à partir de mes 19 ans que j'ai commencé à m'épanouir sexuellement, mes envies devenaient du plaisir, mes fantasmes devenaient réels...alors vous me direz "mais Kmille, ok tu assouvies tes fantasmes, mais ne crois-tu pas que tous les réaliser pour ne pas être frustré, c'est justement risqué d'être frustré de ne plus en avoir ?", et bien justement non, l'imagination est une source intarissable.

 

Je prends l'exemple du fantasme de l'uniforme, ça va du pompier au militaire en passant par le gendarme, il y a des uniformes partout, un mécanicien porte une tenue propre à sa profession, ce qui devient un uniforme.

 

Je vous vois vous impatienter mes coquins, vous vous demandez ce que j'ai eu comme fantasme, et ce que j'ai réalisé, quand et comment...

Bien je vais donc répondre à vos attentes, et essayer de faire travailler ma mémoire de "poisson rouge"...

 

Kmille - Les fantasmes, un besoin sexuel...

 

Ayant commencé à réaliser mes fantasmes à l'âge de 19 ans, je n'ai pas eu l'occasion de réaliser les fantasmes que j'ai eu avant, aussi faire l'amour avec mon professeur de math (il était trop beau hummm), ou coucher avec le meilleur pote de mon ex (le salaud, il m'a plaqué pour une pétasse ih ih ih) sont des fantasmes avec lesquels j'ai pris du plaisir à me caresser.

 

Au cinéma

Le premier que j'ai réalisé, nous sommes allés, avec mon copain de l'époque, à la dernière séance d'un film moyen, histoire de ne pas avoir trop de monde dans la salle, nous nous sommes installés sur le côté, vous savez les sièges qui sont par deux ou trois (à croire qu'ils sont là juste pour ça ;)), j'avais tout prévu, je portais une jupe et je n'avais pas de dessous, histoire de tout simplifier, nous avons donc attendu le début du film et j'ai commencé à lui caresser son sexe à travers son pantalon, puis je l'ai sucé, il a soulevé ma jupe et m'a caressé, j'ai très vite mouillé, et il m'a pénétré à genou devant les fauteuils, bon les seules personnes présentes étaient deux trois rangs devant nous...

 

Sur la plage avec deux mecs

J'avais 19 ans et c'était pendant les vacances, mes parents étaient partis au Cap d'Agde (oui je sais ça fait cliché...), j'avais préféré rester à la maison avec mon copain, puis nous avons décidé d'y descendre avec un ami à lui.

Un soir, ils avaient un peu bu et nous nous baladions sur la plage, ayant comme beaucoup de filles le fantasme de faire ça avec mon copain et son ami, j'en ai profité  oui je sais ce n'est pas bien, mais ils n'en ont pas, non plus, gardé un mauvais souvenir ih ih ih.

Là encore j'ai été assez fourbe, j'ai prétexté un bain de minuit pour arriver à mes fins, je me suis déshabillée et entièrement nue je me suis jetée à la mer, puis je les ai enjoins de venir, l'alcool aidant ils se sont dévêtus et sont venus à l'eau, j'ai commencé à sucer mon mec, pendant que son pote nous regardait, avec l'alcool il a commencé à se masturber puis très vite il est venu me caresser, nous avons fini sur la plage, à l'époque je n'acceptais pas la sodomie, et oui, j'ai pas toujours adoré...ce ne fut pas ma plus belle expérience, le sable, le froid, l'eau salée, c'était excitant, mais pas forcément des plus agréable...

 

Avec une fille

Vers 21 ans j'ai eu ma période entres filles, j'avais une amie lesbienne, mais pas moyen de faire ça avec elle, elle ne me plaisait pas du tout, par contre elle avait des copines qui me plaisaient beaucoup. Et à force de traîner avec elle, j'ai commencé à me faire "draguer" par ses amies, et j'ai donc eu une dizaine de rapports homosexuels, c'était très doux, des caresses très agréables, c'est à cette époque que j'ai eu ma première jouissance lors d'un cunnilingus, une période qui m'a fait prendre conscience que j'aimais les queues et que je ne pouvais m'en passer...

 

Avec une femme et mon homme

J'ai rencontré mon homme à 22 ans, il a su me séduire, et avec lui je me suis épanouie d'avantage.

C'est lors d'une soirée où nous étions invités que nous avons rencontré cette fille très coquine, elle m'a abordée puis à commencer à séduire mon homme, devant moi...bien que jalouse (et oui je suis jalouse, c'est bizarre hein, mais que voulez-vous c'est comme ça), je l'ai laissé faire un temps, puis je lui ai suggéré à l'oreille de nous accompagner chez nous, elle a accepté.

Ce fut une expérience plus intéressante pour mon homme que pour moi, je crois, mais j'avoue, ça m'a bien excité, et mon homme a su ne pas aller au delà de ce que j'aurai pu accepter. Je suis jalouse, ça ne me gène pas de voir mon homme se faire sucer par une autre, ça ne me gène pas de le voir la caresser, mais je ne sais pas pourquoi, l'idée même qu'il puisse la pénétrer m'est insupportable.

Vous allez sans doute me dire que je suis égoïste ou injuste, en effet nous avons eu moult rapports à 3 avec d'autres mecs, et je me suis faite pénétrer par eux sans que ça me dérange nullement, mais moi, je ne peux pas, je ne supporte pas l'idée qu'il pénètre une autre que moi, et pour le moment après 7 ans de vie commune ça ne le dérange pas, il comprend que je sois jalouse, lui ne l'est pas...

 

Kmille - Les fantasmes, un besoin sexuel...

 

Mon homme étant militaire au début de notre relation, je n'ai pas eu beaucoup de mal à réaliser mon fantasme de l'uniforme ih ih ih...j'ai eu d'autres fantasmes que j'ai réalisé, mais je me rends compte, là, que cet article commence à être trop long, du coup je vous propose de vous faire un second article, dans le mois, où je vous décrirez mes autres fantasmes réalisés.

 

J'espère que vous n'êtes pas trop déçu, promis dans le mois je vous écrirai la suite.

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille