Et si…l’éjaculation féminine publié le 12 janvier 2014

Coucou mes loulous, et coucous mes loulouttes, j'espère que vous allez bien. Aujourd'hui, j'ouvre une série d'article que j'ai nommé "et si...", se sera des articles "conseils" qui essaieront de répondre à vos interrogations.

 

Ce premier article portera sur l'éjaculation féminine, et est une contribution de mon ami Jimmy, contribution qu'il m'a envoyé il y a prêt de 6 mois, oui ça fait longtemps 😉

Pourquoi ce délai, et bien simplement parce que j'ai pour principe, de ne pas vous proposez des conseils qui ne fonctionnent pas, j'ai donc, avant de publier cet article "testé" les explications qui vont suivre...

 

Un peu de science :

Commençons par quelques rappels d'anatomie.

La commissure des petites lèvres vous donne une indication sur la localisation du clitoris, celui-ci, au repos est bien abrité sous une petite calotte de peau.

L'excitation, et une stimulation le fait durcir et grandir pour avoir l'apparence d'une petite boule rose, la taille varie selon les femmes.

Sous le clitoris se trouve l'orifice de l'urètre, par où sort l'urine, ainsi que l'éjaculât ou l'éjaculation féminine (d'où la méprise pour certains qui compare l'éjaculât à de l'urine, ce qui n'est pas le cas).

Encore en dessous, se trouve le vagin, je pense que tout le monde sait où il se trouve 😉

Enfin on trouve l'anus pour compléter le trio des orifices de madame 😉

 

Voilà pour le petit tour rapide 😉

 

Kmille - Et si l'éjaculation féminine

 

Mes doutes :

Je dois bien avouer qu'à la lecture de ces conseils, j'ai été plus que dubitative, pour moi l'éjaculation féminine était une Légende Urbaine (un peu comme l'homme beau, intelligent et sexuellement endurant, ih ih ih).

 

On peut lire ici et là dans les forum des femmes affirmant que ça n'existe pas, remettant, pour certaines, en doute l'existence même des sécrétions vaginales en abondance, bref comme d'habitude beaucoup parle pour ne rien dire, partant du principe que si elles n'ont jamais connu, ça n'existe pas...ce n'est pas mon cas, donc j'ai continuer à m'informer sur le sujet, tout en gardant quelque part au fin fond de mon ciboulot mes doutes (sorte de voyant clignotant hurlant telle une sirène "toutes les femme n'éjaculent pas"...)

 

Pour autant, l'intérêt de cette contribution est bien d'expliquer que toutes les femmes peuvent éjaculer, en petite ou en plus grande quantité...alors pourquoi certaines affirment que l'éjaculation féminine n'existe pas...

 

Le syndrome "Je sais tout sur tout" :

Et oui internet foisonne de ces personnes, on les appelle "Monsieur ou Madame Je-sais-tout", sûr que vous en avez déjà vu...vous savez, vous les voyez réagir sur tous les sujets, affirmant sans cesse avoir raison.

Un besoin de reconnaissance, sans doute, pour autant ces personnes contribuent souvent à semer le doute dans l'esprit de chacun...

 

On peut donc lire sur nombre de forum, que les vidéos où l'on voit une femme éjaculer sont des "fake", que les femmes ne mouillent pas dû moins pas de manière abondante, bref vous avez lu ces dires, nul besoin ici de les recenser...

 

Attention, je ne dis pas là, que toutes les vidéos où des femmes éjaculent sont vraies, bien sûr qu'il y a des "fake", mais il ne faut pas généraliser...certaines vidéos sont vraies.

 

Bon...et cette contrib' :

Je vous entends déjà hurler "bon et cette contrib' elle vient", patience patience, j'ai pas fini ih ih ih...

J'ai donc décidé de prendre les explications de Jimmy et de les tester...et si, en suivant ses écrits je fini par éjaculer, alors je les publierai, au moins j'aurai des certitudes, je trouve que c'est plus respectueux pour vous...je ne vais, en effet, pas publier un article vous expliquant comment faire éjaculer votre femme, en doutant des explications...se serait idiot de ma part.

 

J'ai donc demandé à mon homme de lire la contribution et de me dire ce qu'il en pensait, ayant déjà eu, lui-même des expériences en la matière,  il m'a d'ailleurs toujours dit que potentiellement toutes les femmes peuvent éjaculer...oui bon j'avoue, j'ai toujours eu énormément de mal à le croire, ben quoi, c'était son avis, mais moi, j'ai toujours raison, c'est bien connu, non ? 😉

 

Par où on commence ?

Bien déjà un point important, nous, les femmes, nous sommes différentes de vous, ben oui, quoi, vous ne le saviez pas 😉 ?

Partez du principe de base que l'excitation, chez une femme, est plus longue a monter, c'est un point important, car l'éjaculation féminine, c'est quand même, très difficile à obtenir, c'est d'ailleurs pour ça qu'il est commun de dire que seulement quelques femmes peuvent éjaculer...la réalité est que seulement quelques hommes peuvent faire éjaculer une femme...ben oui ;).

 

Le but de cet article est donc de vous aider à y parvenir, et donc il est important de savoir exciter votre partenaire, savoir faire monter son désir...

 

- Donc, par où c'est qu'on commence donc....?

Et bien par le début, savez vous faire monter le désir chez une femme ?

Oui, non, enfin si pour vous il suffit d'arriver vers la femme en lui disant "j'vais te casser les pattes arrières", "j'vais te dilater la rondelle" j'en passe et des meilleurs, on oublie tout et on recommence à zéro...

 

Donc pour faire monter le désir chez une femme, garder en tête ma première remarque "une femme est différente d'un homme".

 

- Oui bon ok mais donc on commence par quoi ?

Tout commence dès le matin, ben oui, les journées commencent dès le matin...

Préparez donc un petit déjeuner à votre douce, inutile de lui apporter au lit, imaginez un peu ce qui pourrait se passer si le café tombe du plateau pour finir étaler sur les draps, dans le lit, là vous oubliez la journée et vous êtes partie pour une petite engueulade de bon matin ;)...alors on reste dans les clous, un petit déjeuner sur la table de la cuisine ou du salon sera bien suffisant, un petit mot l'accompagnant "je t'aime ma douce, bonne journée" et ce sera parfait.

 

L'idéal, préparer tout ça un vendredi, vous partez au boulot dès le matin, avant votre femme, elle trouvera donc à son réveil le déjeuner prêt (bon arrangez-vous pour que le café soit encore chaud 😉 c'est plus agréable), pourquoi un vendredi, simplement car c'est la fin de la semaine, le lendemain il est possible de faire une belle grâce mat', donc idéale pour préparer une belle soirée.

Envoyez lui, dans la journée quelques petits textos, lui montrant que vous pensez à elle, un petit mot doux, bref mettez là dans l'ambiance (à adapter selon votre partenaire il va de soit).

Puis sans rien lui dire, le soir, arrangez-vous pour lui préparer un bon repas, un homme en cuisine c'est quand même plus excitant qu'un bon resto...franchement.

Quand elle rentrera du travail, là encore, arrangez vous pour être là avant elle, un petit massage "soft" juste pour la décontracter, puis selon l'heure passer à table, à vous d'arranger l'ensemble de la soirée...

 

Débarrassez la table, en fait l'idée est que vous fassiez tout, qu'elle n'ait rien à faire durant cette soirée, c'est son soir, c'est elle LA Reine de la soirée.

Surtout, ne lui dites jamais ce qui va suivre, elle doit découvrir la soirée au court et uniquement au court de cette soirée.

 

- C'est quand qu'on baise...?

Patience...c'est souvent à cause de la précipitation qu'on arrive à rien...laissez monter le désir, c'est lui qui qualifiera votre soirée de réussie ou de foirée...

Donc patience, passer devant un bon film (éviter les films d'Action ou trop captivant) le film doit servir de font sonore, rien de plus, voyez le comme une excuse pour passer sur le canapé ou dans le lit...

Pendant le film faites lui un câlin, prenez la par le cou et gardez vos mains à bonne distance de sa poitrine ou de son sexe...soyez romantique merde !!!

 

Faites lui des "pouilles", des petites caresses dans le cou, sans la chatouiller, elle doit restée détendue durant toute la soirée, donc on éteint les portables, on coupe la sonnette, se soir personne ne vous déranges...et tant pis pour le copain qui vient de s'engueuler avec sa femme.

 

Laissez la se relaxer, se détendre, mais attention, elle ne doit pas s'endormir lol...donc de temps en temps essayer de passer votre main sur sa poitrine, de vous approcher (sans y toucher) de son sexe, provoquez un peu l'excitation.

 

Attendez le moment ou vous entendez un petit gémissement, ou que sa main se pose vers votre sexe, laissez là venir, c'est elle qui devra faire le premier pas, en tout cas, elle doit en avoir l'impression 😉

 

- Bon c'est bien gentil tout ça, mais je bande moi...

Tant mieux, un homme qui bande, c'est excitant, elle sentira donc votre excitation, et la sienne grandira alors, selon qui elle est, elle pourra poser sa main sur votre sexe, commencer à caresser le pourtour, ou simplement lâcher un gémissement profond (faites la différence avec le gémissement de lassitude 😉 )

A partir de là, c'est vous qui ferez le reste, après tout vous connaissez mieux votre moitié que moi, non ?

 

Vous devez avoir pour but, de la dévêtir, vous devez caresser son clito, mais avec douceur, progressivement...

 

Kmille - Et si l'éjaculation féminine

 

Jouer les funambules...

C'est là que tout commence, la difficulté est grande, et l'échec commun.

Vous devrez probablement recommencer cette soirée quelques fois, avant de voir votre femme éjaculer, en fait pour vous rassurez, la première éjaculation féminine est difficile à obtenir, puis petit à petit, elle devient plus fréquente, n'oubliez pas, que pour la plus part des femmes ces sensations sont méconnues, souvent on se bloque sans le vouloir, et forcément se sera un échec pour vous, pour autant il n'en sera rien, garder en tête qu'avant de savoir marcher on tombe, c'est la même ici...

Sachez aussi jouer aux funambules, vous allez devoir faire monter le plaisir, sans la faire jouir, savoir la frustrer sans la lasser...vous allez être sur un fil, la moindre erreur et là encore se sera l'échec...d'où l'importance de bien connaître sa partenaire...vous devrez être à son écoute, à l'affût du moindre gémissement...

 

Bien votre soirée et bien avancée, passons maintenant à ce qu'il faut faire...

 

L'éjaculation féminine, comment faire...

Vous y êtes, vous avez été parfait, la soirée a été parfaite, et quoiqu'il arrive vous serez satisfait, vous aurez procuré à votre moitié une jouissance sans commune mesure, va-t-elle éjaculer ??

N'oubliez pas, si elle n'éjacule pas, ce n'est pas un drame, vous verrez tout de même sur son visage un sourire de satisfaction, ses yeux brilleront, et vous serez pour elle, son héros, ben oui sachez que des hommes qui préparent une telle soirée, c'est trop rare, à nos yeux ça n'a pas de prix...donc peu importe l'éjaculation elle sera heureuse et rien que ça, c'est juste énorme...soyez en fière...

 

Nous avons aborder tout le déroulement de la journée, les textos permettant de faire monter son excitation, sans oublier le petit déjeuner, le repas, la soirée, tout est là...maintenant elle est excitée, vous sentez son clitoris gonflé par le désir, mais, hélas pour vous, ce n'est pas terminer, là encore l'éjaculation féminine peut se dérober sous vos doigts, c'est là que la contribution de  Jimmy, et les quelques ajouts de mon homme vont vous servir...

 

Sachez, avant tout, qu'avant de vivre ma première éjaculation féminine j'ai eu une petite dizaine de blocages, ne reconnaissant pas les sensations, j'ai pris ce qui m'arrivé pour de la douleur, tout est venu petit à petit, pour moi en tout cas, mais chaque femme aborde les choses différemment, peut-être que vous y arriverez dès la première fois, je vous le souhaite.

 

- La première façon de faire :

La plus facile, le Cunnilingus, rien de telle qu'un long et bon cunni, qui stimulera son clitoris.

Commencez doucement, puis accélérez la cadence, et l'intensité de vos mouvements de langue. Il n'est pas nécessaire de démarrer sur "les chapeaux de roues", commencez doucement.

Une fois que vous sentez (entendez et ressentez) qu'elle prend du plaisir, glissez un ou deux doigts (selon ses préférences) en elle, mais attention, il ne s'agit pas de lui pratiquer une fouille vaginale 😉 vous devez stimuler son point G.

 

Ok une petite pause s'impose....

Le point G c'est quoi, c'est où ???

Il se trouve à une profondeur d'environ deux phalanges, sur la paroi supérieure du vagin, vous devriez sentir une zone légèrement gonflée, on parle de point, mais il s'agit bien là d'une zone bien définie mais plutôt diffuse, elle est à peu près grosse comme une pièce de 2 euros...

Voilà maintenant que vous savez où il est, on continu ^^.

 

Stimulez donc cette zone avec des mouvements "de vague", vous procurerez alors, du plaisir à votre femme, mais vous exciterez aussi les glandes de Skene qui sécrètent l'éjaculât.

C'est l'action simultanée de votre langue sur le clitoris et de vos doigts sur le point G qui vous fera assistait à l'envole de votre partenaire vers l'orgasme et vous gratifier de votre première éjaculation féminine.

 

- La seconde façon :

Peut-être un peu plus dur que la première , mais le résultat sera le même...

Avec votre main et vos doigts.

Ici, vous exciterez le clitoris avec vos doigts.

Commencez doucement avec de petites caresses douces et légères, puis de la même manière que pour le cunnilingus, caressez plus vite et plus intensément, quand vous sentirez le plaisir monter en elle, pénétrez là avec deux doigts en orientant votre main vers le haut, votre paume devra être plaquée sur le clitoris, elle ne devra pas bouger de là, et rester appuyée contre le clitoris, vous ne devrez pas relâcher la pression sur celui-ci, avec vos deux doigts vous stimulerez le point G avec les mêmes mouvements de vague.

La pression de votre paume sur le clitoris, et le mouvement de vague de vos doigts sur le point G provoquera le même orgasme chez votre partenaire, là aussi vous serez gratifié de l'éjaculation féminine.

Certains prétendent que cette façon procure une éjaculation féminine plus intense...à vérifier...

 

Kmille - Et si l'éjaculation féminine

 

Voilà mes loulous, et mes loulouttes, j'espère que cet article vous aura plu, cette série, n'est qu'un début, j'espère là aussi, qu'elle vous plaira.

N'hésitez pas à commenter, à donner vos impressions, ou à partager votre expérience.

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille