Interview de Exhibelle – Star de l’exhibe

Interview de Exhibelle – Star de l’exhibe

Temps de lecture ≈ 43 min.

Il y a quelques semaines j’ai contacté Exhibelle en lui proposant une interview. Sans vraiment penser qu’elle prendrait le temps de me répondre, Exhibelle est une Star de l’exhibe et je n’imaginais vraiment pas qu’elle prenne le temps de me répondre.

Je n’avais pas pris en compte que c’est une femme certes, très belle mais, en plus hyper sympa. Et bien plus que de simplement me répondre, elle a accepté ma proposition.

Présente sur le net depuis 2006 on ne compte plus les différentes interviews et autres articles sur Exhibelle, c’est donc un vrai challenge pour moi. Car bien que ravie de sa réponse positive, je me devais de ne pas poser des questions identiques ou trop souvent posées …

J’espère que ce challenge sera relevé et qu’après lecture de cet article vous en aurez appris un peu plus sur notre Star de l’exhibe.

D’ailleurs, pour vous prouver sa sympathie elle m’a gentiment confié une information exclusive que vous pourrez lire dans cette interview, merci Exhibelle 🙂

Bonne lecture mes Brigands.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour Kmille et tout d’abord merci pour cette interview.

Je m’appelle Exhibelle, j’ai 38 ans, en couple depuis bientôt 21 ans dont bientôt 11 ans de mariage.
Nous vivons dans le 29. Mon site exhibelle.com existe depuis 2006 et c’est mon amour qui en est le photographe et le webmaster. Cela reste notre loisir, nous travaillons tous les deux mais étant à découvert, nous ne dévoilons pas notre domaine professionnel pour éviter les indiscrétions.

Nous ne mélangeons jamais le travail et notre loisir.

Peux-tu expliquer à mes lecteurs ce que tu proposes sur ton Twitter et sur ton site internet ?

Exhibelle.com est un site de charme qui permet de faire découvrir notre façon de libertiner.

Etant très exhibe, d’où mon pseudo, déniché par mon amour, nous montrons aux travers des photos et des vidéos nos balades exhibes et nos rencontres libertines.

C’est mon homme qui est toujours derrière l’objectif et il le fait très bien.

Comment t’es venue l’idée de créer ton propre site web ?

Nous sommes libertins depuis 2003, nous avons tout découvert ensemble.

Mon homme adorait déjà la photo et nous avons donc tout naturellement commencé à immortaliser nos rencontres sur pellicule. Et nous avons voulu les partager.

J’ai toujours assumé notre mode de vie et je n’avais pas envie de me cacher, nous avons donc décidé de créer le site.

Il n’est pas en accès libre car je suis à découvert.

Tu proposes régulièrement de superbes exhibes dans des lieux tous plus beaux les uns que les autres, comment les découvres-tu ?

Habitant en Bretagne, nous avons la chance d’avoir à notre disposition de magnifiques paysages, c’est indéniable mais d’un autre côté, nous avons aussi tous les inconvénients de cette région …

Je ne donnerai pas le nombre de jours d’ensoleillement et encore moins ceux de pluie … les lecteurs en pleureraient. Et bien évidemment en général, ce n’est pas le week-end qu’il fait beau …

Donc je ne peux pas aller en balade exhibe aussi souvent que j’aimerais.

C’est très compliqué et frustrant. Alors pour palier à ce manque, chaque été pendant nos congés, nous partons une vingtaine de jours à travers la France (enfin dans le Sud, nous cherchons le soleil).

Nous faisons de l’itinérant. On va d’hôtel en hôtel, au gré de nos balades. On se fixe un itinéraire en général, en fonction des lieux qu’on souhaite immortaliser.

C’est très fatigant, on marche et on roule beaucoup pour trouver les plus beaux spots. Ce ne sont pas des vacances farniente mais on prend notre pied et on s’éclate.

De temps en temps sur Twitter, tu partages quelques photos autour d’un bon repas.

Qui fait ces bons petits plats que tu nous présentes ?

Je suis épicurienne.

J’aime toutes les bonnes choses de la vie comme les plaisirs de la chair bien entendu. J’aime faire la fête, le champagne, le bon vin et manger est un plaisir non dissimulé.

Autant j’aime déguster, autant mieux vaut ne pas goûter ma cuisine 😆 !!

Ce n’est pas ma spécialité, c’est mon homme qui s’y colle et c’est un chef. J’aime le regarder cuisiner et, en général je finis par me jeter sur lui avant qu’il est fini de préparer le repas.

Dans l’intimité qui est Exhibelle !?

Quel est son quotidien, comment vit-elle sa sexualité ?

Nous avons une vie « ordinaire » de couple. Boulot, Métro, Dodo (non je déconne, il n’y a pas de métro chez nous 😆).

Le boulot c’est le boulot et je ne déroge jamais à cette règle. C’est pour cela que vous ne verrez jamais de photos sur mon lieu de travail.

Mais une fois rentrée à la maison, hop sous la douche et je porte ma tenue favorite, c’est-à-dire toute nue, une touche de parfum et hauts talons. Et mon homme pareil, enfin sauf les talons.

Nous sommes très tactiles, et nous avons une sexualité très épanouie, parfois l’amour ou très souvent une bonne baise.

Te considères-tu comme coquine ou simplement comme une femme qui assume sa sexualité épanouie ?

Les deux, je suis une « Kokine » assumant sa sexualité très épanouie.

Dans ta description Twitter tu parles, entre autres, de « Flashing ».

Qu’est-ce que le Flashing ?

Le flashing fait partie des formes d’exhibes.

Je ne peux pas être nue tout le temps et n’importe où, c’est évident, le flashing consiste à montrer mes seins, mon minou tout lisse, ou encore mon petit cul de façon rapide dans un lieu ou un endroit avec du public.

C’est très grisant cette sensation d’interdit. Une poussée d’adrénaline que l’on sent monter en soi et qui vous excite à l’idée de savoir que telle ou telle personne peut vous surprendre à n’importe quel moment …

Il faut juste, à mon sens, faire attention à ne pas le faire en présence de certaines personnes, en particulier d’enfants et autres personnes plus sensibles.

Quand as-tu découvert le « Flashing » ?

C’est venu tout naturellement, je le pratiquais sans même connaitre le terme 😆 et avec Twitter, j’aime bien partager ces moments pris sur le vif avec mes Followers.

Te souviens-tu de tes premières photos d’exhibe ?

Oui je m’en rappelle très bien, nous étions au port de Brest avec notre petit numérique et nous nous sommes installés près de bateaux en gardiennage.

J’avais une jupe très courte, et on a commencé à shooter : je soulevais ma jupe ou mon haut. Mais à chaque bruit de pas ou de voix, je remballais :lol:, j’avais le palpitant à 100 à l’heure et mon homme aussi.

Nous avons juste fait une trentaine de photos et nous sommes ensuite partis prendre un café en regardant les photos. J’étais tout énervée :lol:.

Ce jour-là, j’ai su que j’adorais ça et que j’en voulais beaucoup plus.

Lors de tes exhibes, on voit souvent des badauds en arrière-plan.

C’est encore mieux s’il y a du monde en arrière-plan pour plus d’adrénaline.

Soit on cherche un lieu fréquenté pour du Flashing (en faisant toujours attention aux enfants, c’est notre règle Number One : si on entend ou voit des enfants, on s’en va) si un adulte nous voit, ça ce n’est pas grave …

Si on est repéré, soit les gens font semblant de n’avoir rien vu, soit ils sourient, soit ils râlent 😆 mais c’est plus rare.

On cherche aussi des lieux très peu fréquentés pour me mettre entièrement nue en ayant le temps de vraiment poser. Mais même quand on pense être tout seul, parfois un groupe de randonneurs ou autre arrive d’on ne sait où, et dans ce cas, pas le temps de se rhabiller :lol:.

Tu dois avoir des tonnes de souvenirs d’exhibes, peux-tu nous détailler ton meilleur souvenir ?

C’est vrai que depuis le temps que nous shootons, nous avons découvert de beaux endroits en extérieur, des paysages que je n’aurais jamais vu autrement qu’après de longues marches.

Certaines personnes nous ont ouvert la porte de leurs établissements : bars, restau, commerces … fermés bien évidemment lors de la séance photo et d’ailleurs très souvent cela finissait en partie de sexe avec les propriétaires car je suis toujours très excitée pendant nos shootings.

J’ai eu la chance de partir en balade sur plusieurs bateaux, voiliers ou à moteurs, c’est très grisant et très sympa de croiser d’autres plaisanciers très surpris de me voir toute nue en train de poser :lol:.

Un de mes meilleurs souvenirs sur un bateau, fut mon, interview par Nephael pour l’une de ses émissions sur le Cap d’Agde.

J’ai déjà participé à plusieurs reportages TV sur le libertinage, j’ai croisé Nephael à une soirée Dorcel au Cap, nous nous connaissions via les réseaux sociaux et elle cherchait des gens à interviewer. Elle voulait faire l’interview en bateau pour filmer à l’extérieur du camp naturiste.

 

Le lendemain, on s’est retrouvé mais suite à un malentendu, Nephael et son acolyte n’avaient plus de bateau …

Or nous louions justement un bateau pour nos 15 jours au cap, un coup de fil au proprio qui nous a rejoint et hop le tour était joué et on a pu sortir du port pour notre interview.

C’était un très bon moment où nous avons shooté avec Nephael à nos côtés. Elle est naturelle, belle, drôle et très gentille.

Je l’embrasse bien fort.

Et ton pire souvenir ?

Mon pire souvenir … enfin en tout cas le moins confortable.

Nous avons été très gentiment invités par un fan à faire un tour de la rade dans un petit avion de tourisme. Le but étant d’être nue en ayant un superbe arrière-plan, ce fut effectivement le cas, sauf que l’avion bougeait beaucoup et j’avais un mal de l’air terrible !!
J’ai essayé de faire bonne figure mais j’avais le teint tout vert 😆 !!

Lors de tes exhibes, t’est-il déjà arrivé de craindre pour ta sécurité ?

Non jamais, nous faisons très attention aux endroits où nous allons et même s’il est arrivé d’être suivi par des hommes qui avaient compris notre manège, nous avons toujours réussi à les semer :lol:.

Comment prépares-tu, généralement, tes exhibes ?

Soit on cherche un spot bien précis quand on est en vacances, grâce à internet, les guides touristiques ou les cartes IGN.

Soit à la maison, on prend la voiture et on roule sans trop savoir vers où, c’est au petit bonheur la chance, et c’est le risque de revenir bredouille.

Ce qui est sûr, c’est que cela nous prend beaucoup de temps et d’énergie.

Où trouves-tu les hommes, femmes et couples pour les Gang Bangs et Partouzes que tu organises ?

Je suis inscrite sur différents sites de rencontres : WyyldeLiberticNous libertins … Et bien entendu le site Sexenbretagne dont je suis la marraine. Les kokin(e)s me contactent aussi via mon site.

Au début, j’organisais des gang bangs parfois à la maison, parfois à l’hôtel ou chez un kokin mais j’ai arrêté : trop de temps, d’énergie et de frustration pour rien !! Sur 10 sélectionnés, 3 étaient présents !!

Avec le nombre de lapins que j’ai eu, tu n’imagines même pas la taille du clapier !!

J’ai eu un nombre d’excuses de grand-mères décédées et d’accident de voiture impressionnant …

 

J’ai essayé de faire bouger un peu les libertins bretons mais peine perdue donc STOP. Je réponds uniquement aux sollicitations des groupes d’hommes déjà constitués. C’est sûr qu’il y en a très peu (et qui sont à mon goût) mais je vise la qualité à présent. Bien entendu, en club, c’est différent mais pas de photos en club.

Pour les couples, je reçois avec plaisir, mais beaucoup ne veulent pas être photographiés donc ça reste privé aussi.

Moi ce que je préfère, ce sont les rencontres à l’improviste, pas forcément dans des lieux libertins mais qui finissent en bonne partie de sexe, à 2, 3, 4, 12 lol.

As-tu un type d’homme particulier (Autre que celui de ton homme) ?

J’aime les hommes grands surtout, entre 30 et 50 ans, désolée messieurs mais je n’aime pas les jeunes hommes, je ne suis pas une Cougar 😆 !

J’aime la virilité de peaux burinées. Mais pas trop quand même 😆 et des hommes qui prennent soin d’eux, donc la bedaine, ce n’est pas pour moi …

 

Mais ce qui compte avant tout et bien avant le physique, c’est leur motivation !! pas des oui mais … si c’est oui et bien on fixe la date et le lieu pas besoin de tergiverser 3 heures … et c’est moi qui décide avec mes règles, pas l’inverse.

Pour moi l’homme reste uniquement un objet sexuel avec lequel je veux m’amuser et pas autre chose.

As-tu déjà rencontré des « boulets » qui te manquent de respect ?

Des boulets ? Mais tous les jours malheureusement …

Ne serait-ce que par les réseaux sociaux… je ne vais pas critiquer les hommes qui m’envoient leur queue en photo à longueur de journée, je montre bien mon anatomie moi, alors pourquoi pas eux ! Mais par pitié, faites le bien avec esthétisme car parfois c’est juste gerbatif …

Etant à découvert, je suis reconnue assez régulièrement mais je pense que je dois être si impressionnante du haut de mon 1m55 … Que les gens n’osent pas m’approcher alors je reçois des mails en me disant qu’ils m’ont vu faire mes courses ou en soirée … Même en club, les couples n’osent pas toujours m’aborder …

Parfois certains hommes en soirée traditionnelle sont insistants et lourdingues mais je sais parfaitement les remettre à leur place.

A quel âge as-tu découvert ta sexualité ?

Tu vas être étonnée mais j’étais vierge avant de connaitre mon homme, j’avais 17 ans et lui 27.

As-tu été attirée par les femmes dès ton plus jeune âge où est-ce venu plus tard ?

Je ne savais pas que j’aimais les femmes avant ma 1ère expérience libertine mais en y repensant, petite je jouais souvent au docteur avec mes copines :lol:.

Je pense que je suis bi depuis tout le temps, il me fallait juste le déclic.

Peux-tu nous raconter ta première expérience saphique ?

Ce fut également notre 1ère expérience en couple. Mon homme n’était pas libertin non plus.

J’avais 23 ans. J’avais invité un couple avec lequel nous communiquions par internet pour fêter l’anniversaire de mon homme, qui n’était absolument pas au courant (à ce moment-là nous avions très envie de passer à l’action après des mois de diverses relations virtuelles, mais nous n’avions pas encore sauté le pas). Vous imaginez sa tête quand il a compris le traquenard :lol:.

Bref tout s’est très bien passé et à la fin de la soirée, le couple est venu à la maison et hop au lit. On est resté mélangiste en faisant l’amour chacun de notre côté, mais moi et cette femme, nous nous sommes embrassées, caressées, léchées et tout et tout, ce fut un moment de découverte et de sensualité terrible. Nos hommes ont adoré et nous ont fait virilement l’amour par la suite.

Le sourire ne m’a pas quitté pendant plusieurs jours et j’ai eu envie de recommencer très vite, et ensuite j’ai enchainé les expériences couple, femme seule, homme seul puis gangs bangs. J’adore la pluralité.

As-tu un style de femme qui t’attire particulièrement ?

J’ai rencontré beaucoup de femmes différentes pour des relations éphémères ou plus longues, mais même si je cherche toujours de nouvelles relations, ma priorité est de trouver LA femme. Celle qui partagera notre vie de couple à plein temps, être un véritable couple à trois.

Mon idéal est asiatique : j’avoue adorer l’exotisme et les petits seins de nos amies asiatiques. Mais je n’ai pas de critère précis, hormis les gros seins, je n’aime pas, et encore moins les refaits, je n’aime pas les sensations quand je touche.

Tu te définis comme libertine, comment as-tu découvert cette facette de ta sexualité ?

Ayant 10 ans d’écart avec mon homme et vu que c’est mon 1er homme, je ne me voyais pas ne connaitre que lui dans moi, et je ne voulais pas le tromper bien entendu, donc on en a discuté …

Tout commence par la complicité et une bonne communication. Je ne connaissais pas du tout le libertinage, nous nous sommes renseignés, inscrits sur des sites, sortis en club. Ça nous a plus. On a mis un an à peu près entre le moment où j’en ai eu envie et le jour de cette fameuse 1ère soirée. Je ne suis pas du tout jalouse, ce n’est pas dans mon tempérament alors voir mon homme avec d’autres femmes ne m’a jamais posé problème, bien au contraire, ça m’excite. Et la réciproque est vraie.

Il est impossible pour nous de revenir en arrière, c’est notre façon de vivre. Je ne comprends pas les gens qui se disent libertins pendant quelques années et qui du jour ou lendemain renient et changent complètement !!

Tu l’es à vie, sinon ça veut dire que tu l’as subi …

Peux-tu nous raconter ta découverte de ce monde quelque peu secret ?

Je crois que j’ai globalement répondu à cette question.

Ce que je peux ajouter, c’est que les clubs m’ont beaucoup aidé à découvrir ce milieu beaucoup plus que les sites. Là au moins c’est du concret. Je remercie d’ailleurs, le Bilitis, le 1er club libertin de Bretagne pour tous les moments magiques.

Comment décrirais-tu ton adolescence ?

J’étais très timide, renfermé et coincée du cul !!

Adolescente, comment t’imaginais-tu adulte ?

Je n’avais pas confiance en moi, il était impossible pour moi de me projeter.

Comment l’adolescente que tu étais, décrirait l’adulte que tu es devenue ?

Et bien tu l’as échappé belle !! Un peu plus et c’était le couvent !!

Vu ta notoriété sur le net, tu as dû sans nul doute t’attirer nombre de réflexions des ligues de vertus. Comment réagis-tu à cela ?

Hou la oui !!

J’en prends régulièrement plein les dents. J’ai perdu des amis, de la famille en assumant ma sexualité et en la montrant. Mais j’assume, ce n’est pas un problème.
Je ne fais rien de mal, rien de répréhensible donc que ceux qui n’aiment pas, ne regardent pas.

Ça me passe au-dessus.

Penses-tu que s’exhiber sur le net participe à l’émancipation de la Femme ?

Non, je ne pense pas, c’est personnel et je pense que ça aide celles simplement qui se montrent et s’assument.

Que penses-tu des féministes présentées par les media ?

Elles m’agacent à un point !!

Toujours à crier avant d’avoir mal ! ah se plaindre et critiquer, elles savent faire !!

Est-ce que féminiser la grammaire ou autre connerie vont améliorer la condition de la Femme ?? Franchement, ce n’est pas énervant ça ?!

Condamner une campagne de pub, car on y voit une femme en petite tenue ??
Mais moi je suis très contente de voir toutes ces femmes légèrement vêtues dans mes magazines ou à la TV.

Te considères-tu, toi-même comme féministe ?

Non comme tu l’as sûrement comprise, je ne suis pas féministe du tout !

Bien évidemment je condamne toutes les discriminations, violences et autres aberrations intolérantes faites et subies par les femmes. A travail égal, salaire égal par exemple.

Mais j’aime qu’un homme m’ouvre la porte, choisisse le vin et me siffle dans la rue !

Voilà, nous arrivons à la fin de cette interview, merci Exhibelle pour toutes tes réponses.

As-tu un dernier mot pour mes lecteurs ?

De nombreux changements vont avoir lieu et je profite de cette interview pour faire une annonce. Je t’offre l’exclu Kmille.

La Bretagne, pour nous c’est terminé ! Ce n’est plus possible d’y assumer nos fantasmes, nos exhibes, nos jeux. Cela fait un moment que nous y pensons, il ne nous manquait plus que l’opportunité. Et c’est chose faite. Nous partons nous installer dans le sud-ouest de la France et ce dès la fin de cette année.

Nouvelle vie … mais nous continuons le site et espérons pouvoir offrir encore plus de nouvelles exhibes grâce à un climat plus approprié. De nouvelles rencontres aussi, je l’espère bien ; j’avais mis de côté les rencontres ces derniers temps pour me consacrer à ma vie professionnelle, mais je compte bien m’éclater deux fois plus, et surtout concrétiser notre rêve : rencontrer Notre moitié !! Avis aux amatrices sudistes 😉

Merci encore Kmille de m’avoir donné l’opportunité de m’exprimer et pour ton blog.

BisouXXX kokins à vous tous et toutes.

Voilà mes Brigands, j’espère que cette interview vous aura plu. Merci à Exhibelle d’avoir prit le temps de répondre à toutes mes questions.

Je vous encourage à la rejoindre sur Twitter ou sur son site internet, vous ne le regretterez pas.

Et si vous êtes une femme asiatique, si vous habitez dans le Sud-Ouest et si une relation à trois vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter. Je ferai suivre le message 😆

 

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire …

Gros bisous

K.

Au sujet de l'autrice

Kmille

Présente sur internet depuis 4 ans grâce à ce blog, j’ai ressenti à 33 ans le besoin de me mettre en danger en me lançant le défi d’écrire plus régulièrement. En complément de mes tests de sextoys ou de tenues et mes conseils sexo, l’évidence de proposer moult histoires érotiques, de récits coquins ou de créer un roman pervers s’est imposée à moi. Le partager avec vous constitue une grande partie du plaisir que j’ai à le produire.

3 commentaires

  1. Alors, je suis sur le cul, suis chier par l’interview de Exhibelle.
    Ça a du être un pure bonheur pour toi Kmille cette interview et de l’immortalisera ici. Respect respect. Mouahhh.
     
    Puis elle m’a même pas dit Exhibelle à sont Gamin.

    Réponse
  2. Très belle interview fleuve, complet et intéressant, cela permet de te connaître un peu plus.
    Bonne continuation dans ta nouvelle vie dans le sud (une belle région pour les culs nues 😆)
     
    Merci Syl. Mais de rien !
    Bises à vous deux

    Réponse
  3. Super interview !!!

    Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à ma newsletter

et reçois tous les mois une photo dédicacée

Merci pour ton inscription

Partager