La sodomie, oui mais comment… publié le 26 juillet 2013

Bisous mes loulous, vous avez été nombreux à me demander quelques conseils pour bien pratiquer la sodomie, comment s'y prendre.

C'est vrai que cette pratique attire beaucoup d'hommes, perso, je ne sais pas pourquoi, mais puisque je l'apprécie énormément, au final je m'en fiche un peu ;)...ih ih ih.

 

Kmille - la sodomie, oui mais comment...

 

Bien donc pour commencer il faut savoir que beaucoup de filles ont peur de cette pratique, à cela s'ajoute le fait que se ne soit pas une pratique des plus "normale", je vous invite à lire mon article "Préjugés, moralisateurs...qu'en penser ?" où je vous explique un peu ce que je pense de ces moralisateurs qu'on connait tous...

 

Il y a donc des filles qui ont peur de cette pratique, peur d'avoir mal, peur que leur partenaire se moque d'elle ou soit dégoutté, oui ça peut vous interloquer, mais j'ai énormément d'amies qui m'ont dit la même chose, beaucoup craignent que leur partenaire de l'instant soit dégoutté de voir du "caviar" (pour les connaisseurs de VTC), et oui j'avoue que ça peut être compréhensible, bien que je n'ai jamais rencontré ce soucis, je dois avouer que la confiance est de rigueur et parfois le refus d'une femme vient du fait qu'elle n'ait pas confiance en vous.

Pour faire simple je vous conseil d'oublier la pratique de l'anale si vous ne connaissez pas un minimum votre partenaire. Bien sûr il y a des exceptions, mais vous devez savoir qu'elles sont rares, la vie n'est pas un film pornographique.

 

Et les filles qui refusent simplement l'anal car c'est une pratique qu'elles estiment dégradante, contre-nature, et j'en passe. Là aussi, j'ai des amies qui n'envisagent pas cette pratique, elles estiment que c'est sale, et après tout qui sommes nous pour les juger, je trouve juste dommage de se refuser une pratique car on l'estime sale. Mon père m'a toujours dit "...le sexe c'est quand ça devient sale que c'est le meilleur...".

Et je dois avouer qu'il avait raison, bien entendu il faut comprendre cette phrase au second degrés, pour vous l'expliquer un peu, le sexe devient bon quand il y a confiance, quand on ne se pose plus de questions, quand il n'y a plus de préjugé. Si vous avez déjà vécu cela, je pense que vous comprendrez aisément. Sinon, et bien je vous souhaite, un jour, de vivre cela.

 

Alors comment faire pour pratiquer la sodomie, maintenant on sait que certaines femmes ont peur d'avoir mal, et que d'autres trouve cette pratique sale ou dégradante.

Je vous entends tous "...ok Kmille merci, mais ça on le savait déjà, mais comment on fait alors...".

J'y viens, j'y viens.

 

Kmille - la sodomie, oui mais comment...

 

Vous êtes un homme (oui oui je le sais ;)) et vous avez toujours apprécié la sodomie, mais là, vous êtes avec une femme qui n'aime pas, mais vous êtes un homme, et comme tous les hommes quand vous avez une idée en tête, elle n'est pas ailleurs, ou plutôt si, elle est ailleurs...ih ih ih.

Déjà dans tous les cas vous devez permettre à votre partenaire de vous faire confiance, sans confiance, vous n'aurez rien. Soyez doux, rassurez la, parlez en ensemble, bref, soyez à son écoute, et surtout communiquez ensemble. Beaucoup de couples rencontrent des problèmes par manque de communication.

 

Ensuite après en avoir parlé, après avoir rassuré votre moitié, profitez des préliminaires, c'est eux qui vous permettront tout le reste.

Commencez par des caresses dans le dos, pas trop légères pour ne pas la chatouiller, et pas trop appuyées, pour ne pas lui faire mal.

Descendez le long de sa colonne vertébrale, puis arrivez au coccyx dirigez-vous vers ses fesses, puis les cuisses, pratiquez des caresses douces, légèrement appuyées, puis caressez l'intérieur des cuisses, en remontant vers son sexe.

Pratiquez quelques caresses sur le clitoris, puis sur l'entrée du vagin. Puis remontez vers la nuque, en évitant les fesses...retournez la sur le dos, doucement hein, et caressez là, les seins, le ventre, les cuisses, l'intérieur des genoux.

 

Dès que vous la sentirez excitée, pénétrez son vagin avec un doigt, puis deux si vous voulez, mais doucement ne précipitez pas les choses, vous devez sentir son corps, sa respiration, ne pas la faire jouir, mais l'exciter un maximum, vous devez la jauger.

Parfois c'est votre partenaire, elle même, qui vous demandera de caresser l'objet du désir, parfois ce sera à vous d'aller l'explorer, mais allez-y toujours doucement, délicatement.

Avec votre doigt, caresser le pourtour, puis appuyer doucement à l'entrée, sans rentrer, caresser toujours le pourtour, votre doigt sera comme aspirer à l'intérieur, si ce n'est pas le cas, alors recommencez les caresses, votre femme doit être détendu, sans stresse...à vous de jouer.

 

Dès que vous aurez travaillé suffisamment cette zone, je vous conseil d'utiliser un lubrifiant à base d'eau, n'hésitez pas à en mettre beaucoup, et de même ne forcez pas la pénétration, et attendez avant de faire des vas-et-vient frénétique, tout doit être fait avec douceur, avec amour.

 

Kmille - la sodomie, oui mais comment...

 

Voilà maintenant vous savez comment faire, il se peut que ça ne fonctionne pas du premier coup, ne vous affolez pas, recommencez régulièrement, et à force de douceur, vous y parviendrez.

Encore une fois, ne comptez pas pratiquer la sodomie avec une inconnu sans avoir un minimum d'expérience, et là encore, pour prendre mon exemple je refuse systématiquement, pour autant j'adore cette pratique, mais je la réserve à l'homme que j'aime...parce que j'ai confiance en lui.

 

Voilà mes loulous, j'espère que cet article vous aura plu, j'espère qu'il vous servira et surtout j'espère qu'il vous permettra de ne plus faire mal durant une sodomie, car franchement beaucoup d'hommes ne savent pas s'y prendre, je pense vous faire un prochaine article sur les préliminaires, qui semblent eux aussi absent du vocabulaire de beaucoup d'hommes...

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille