Les effluves d’une culotte de Kmille publié le 15 juin 2014

Bisous mes loulous et mes loulouttes, j'espère que vous passez un petit week-end très coquin, si ce n'est pas le cas, je vous propose, aujourd'hui, la contribution d'un petit loulou (qui souhaites garder l'anonymat), qui, après avoir acheté une petite culotte, spécialité que vous pourrez trouver dans ma petite boutique, nous gratifie de ces impressions...

 

Perso, j'adore pouvoir lire les retours qu'on me fait, j'aime voir l'effet que mes effluves procurent et savoir ce que mes p'tits loulous font avec ma culotte fraîchement acquise...

Et je dois dire que j'ai trouvé ce retour, cette contribution, particulièrement excitante, avec plein de détails, bref tout ce que j'aime, et tout ce qui m'excite...alors c'est avec le plus grand plaisir que je publie son retour, avec son accord, bien sûr.

 

Donc merci à ce petit loulou, qui se reconnaîtra sans aucun doute, pour ce retour plein de détail, et qui a accepté d'en faire une contribution.

J'espère qu'elle vous plaira aussi, et si vous aussi vous souhaitez goûter au plaisir du Burusera, n'hésitez plus, je suis là pour combler vos envies, pour enivrer vos sens...quoi j'fais ma pub, euh non, moi jamais 🙂

 

À l'heure où j'écris cette contribution, l'Italie a gagné face à l'Angleterre, alors j'ai une petite pensée pour @Pass, j'espère que tu aies heureux petit coquin 😐

 

Bon je me tais, et je vous laisse avec ce p'tit loulous, ne lui faites pas de mal hein, promis ?

 


 

Première fois...d'un p'tit loulou avec ma culotte

Salut Kmille, c'est avec l'esprit occupé que j'ai passé ma journée, en effet, je savais que je venais de recevoir ta petite culotte, j'attendais de pouvoir ouvrir ton petit colis toute la journée, imagines un peu mon état.

 

 

Kmille - les effluves d'une culotte de Kmille

 

Rien que d'y penser j'étais excité pour tout te dire.

Alors c'est avec la plus grande excitation que je me suis attelée à ouvrir ton colis, j'ai pris en main ton petit sachet bleu "super, j'ai ta culotte entre mes mains", je sens mon sexe durcir...j'ouvre délicatement ce petit sachet hermétique, retire précautionneusement ta petite culotte.

Dans mes mains, elle est toujours plié comme tu l'avais fait, je la porte à mon nez...

 

J'adore l'odeur du coton  qui vient s'ajouter à tes parfums, ceux de ta peau...très léger mais présent à certains endroit...hummm

J'ouvre ta culotte, je commence par sentir les côtés, je me garde le meilleur pour la fin...enfin s'il y a un meilleur...c'est le pied cette culotte quand même.

Au passage, elle est toute jolie, je ne l'avais vu qu'en photo, du coup, mais ça correspond bien à l'idée que je m'en faisais, elle est mignonne !

Pour revenir à ta choupinette, les petits poils qui poussent sur ton pubis (sur les photos) m'ont donné envie, j'ai donc commencé à sentir l'avant de ta culotte...et là...

 

C'est le début du craquage !

L'odeur de ta peau, de tes poils...une très légère odeur de ton sexe, c'est bon ça, petit à petit je rapproche mon nez du gousset, arrivé à ton clitoris, il y a le début d'une jolie trace et l'odeur et bien présente.

Mon nez suit cette trace, celle qui dessine grossièrement ta fente, au fur et à mesure que je m'approche de l'entrée de ton vagin, l'odeur s'amplifie, hummm, j'adore l'odeur de ton sexe Kmille...

Je m'attarde un peu là où ta vulve à frotter durant ces 2 jours, mon érection commence à se faire de plus en plus sentir, non, en fait, tu fais un effet monstre à mon "little manche" comme tu l'appelle, dans le petit mot qui accompagne ta culotte 😉

J'ai très envie de me branler à ce moment là, mais, j'ai pas fini de te sentir...grrrr, bon, je fais quelques va-et-vient et je remet le nez dans ta culotte !!!

 

À nouveau dans le gousset de ta culotte que je laisse rapidement pour allez encore un peu plus bas, là où c'est l'extase et euh...ben c'est bien l'extase, entre tes deux petits trous, là où ta mouille et ta transpiration ce sont mélangées (oui je sais tu transpires très peu...mais quand même) pour donner cette odeur épicée, LE cocktail d'odeurs qui me retourne la tête !

J'adore tellement, j'en prends de grandes et profondes inspirations, je m'imprègnes de tes odeurs, comme si j'avais le nez entre tes fesses, juste après ton service au restaurant...enfin si ça devait arriver un jour, je crois que je te mettrai une petite léchouille sur le vagin quand même !

Du coup, c'est ce que j'ai fait, qu'une seule et petite léchouille...j'ai envie qu'elle garde ses senteurs longtemps, ta culotte.

 

Enfin, bref, j'aime le goût de ta mouille...salée, c'est de la mouille quoi...mais c'est LA tienne, grrrrr !!!

J'ai finis par parcourir ta culotte rapidement sur l'arrière, là où ton p'tit cul a résidé tout ce temps, c'est un peu comme à l'avant, il y a l'odeur de ta peau et un peu de ta transpiration, ça commence à me chatouiller sévère...

Alors, je me mets bien, sur le dos, au garde à vous, je prends ta culotte dans une main de manière à n'avoir que le gousset à l'extérieur et ma bite dans l'autre main.

J'ai l'odeur de ton sexe et j'astique le mien en même temps...c'est trop bon, je t'imagine la porter, te caresser dedans, toute mouillée...et puis elle est toute douce ta culotte.

Je décide de me masturber un peu avec, je frotte le gousset contre mon gland (ma queue est propre Madame), je fais quelques va-et-vient avec et puis...j'ai trop envie de finir.

J'enfile ta culotte sur ma tête (j'ai un peu galérer en fait ^^), j'ai le nez pîle sur ton cocktail vulve-anus, mouille-transpiration, enfin bref, j'ai le nez ici...j'inspire, je prends de grandes inspirations de ta culotte, tes odeurs sont magiques...

 

Les mains libres, je me masturbe, mon sexe ne demande qu'à cracher son plaisir et après cette journée très excitante, je n'ai pas mis bien longtemps à jouir...

J'ai senti mon sperme monter dans ma bite, j'ai fermé les yeux, tes odeurs, comme si j'y étais et....

Voilà, mon gros plaisir, en quelques giclées de foutre, qui viennent se coller sur ma main, ou sur ma verge, c'est un peu confus, j'ai la tête ailleurs, j'ai pris un plaisir énooorme, celui qui te contracte les cuisses quand tu jouis...celui là.

 

Kmille - les effluves d'une culotte de Kmille

 

 

Alors Kmille, ta culotte, je l'adore...merci de m'avoir fait passé un si bon moment, je peux t'assure qu'il y en aura plein d'autres maintenant...voir même là de suite, je suis bien chaud après t'avoir écrit tout ça, je vais m'endormir avec ton odeur...

 


 

Voilà mes loulous et mes loulouttes, j'espère que vous aurez apprécié cette petite contribution, pour ceux qui ne connaissent pas le Burusera, ça vous donne un aperçu du plaisir qu'il procure et peut-être aurez-vous, envie de vous laisser tenter, qui sait 😉 pour les connaisseurs, alors, j'espère que ça vous aura replongé dans vos souvenirs, dans vos envies.

Dans ces deux cas, et même dans les autres, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, ça fait toujours plaisir, et ça coûte pas grand chose...merci à vous.

Merci à ce p'tit loulou qui, m'a donné beaucoup de plaisir à lire son retour, je le trouve super excitant, enfin pour moi en tout cas 😉

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille