Plaisir solitaire, Kmille au cinéma publié le 6 mai 2014

Coucou mes loulous et mes loulouttes, je suppose que quand vous vous caressez vous pensez à des choses excitantes, je suis comme vous...lorsque je me caresses, je pense à des scénarios qui m'amènent jusqu'au plaisir, jusqu'à la jouissance...

 

Seule allongée sur mon lit ou dans mon bain (un bain bien chaud avec ou sans mousse), je commence à me caresser et je laisse voguer mon imagination, je me propose donc, ici, de partager avec vous, le dernier scénario qui m'a permis de jouir, de prendre du plaisir seule, sous mes caresses...

 

Je précise qu'il s'agit de scénarios, que ce ne sont en rien des fantasmes, ces scénarios varient au gré de mon imagination...

Personnellement, je ne pense pas à mes fantasmes quand je me caresses.

 

Voilà, allez, je vous laisse lire ce petit scénario qui m'a permis de prendre beaucoup de plaisir et de jouir...

 

Kmille va au cinéma...

Je suis au cinéma, seule, un après-midi, je suis une des premières dans la salle, alors je choisi ma place, au milieu, avant dernière rangée, comme ça je vais bien pouvoir voir le film.

La salle de cinéma se remplie petit à petit, mais n'est pas comble, je dirai qu'elle est à moitié remplie, deux jeunes, la vingtaine à peine, s'asseyent derrière moi, ils sont un peu agités, mais bon, je ne dis rien, ils sont deux, et moi je suis seule, évitons les problèmes...ils vont bien finir par ce calmer...

 

Plaisir solitaire : Kmille au cinéma

 

Les bandes annonces sont terminées, la lumière se tamise, puis s'éteint, le cinéma devient sombre et calme, le film commence (peu importe le film, je ne sais d'ailleurs pas du tout ce que c'était, j'ai pas pensé à ça), les jeunes, derrière moi, sont plus calmes, mais ils parlent toujours, je peux entendre ce qu'ils disent "elle est bonne elle", "r'garde moi ces loches", "ça donne envie de les toucher"...

 

Je ne comprends pas, leur commentaires ne correspondent pas du tout à ce qui se passe à l'écran...puis...

Je sens une main sur mon épaule, elle descend vers ma poitrine et me la presse assez fermement, je ne dis rien, surprise de ce qui se passe...

Très vite le second passe par dessus les fauteuil est s'assied à côté de moi, il ne vient pas pour rien, je le sais, mais, je suis surprise et ne trouve rien à dire ou faire...il pose sa main sur ma cuisse, la remonte vers mon entre-jambe, je ne sais pourquoi, excitée peut-être par la situation, j'écarte les jambes...en fait je me laisse faire, et j'adore ça, je jette un regard coupable aux alentours, dans la salle de cinéma personne ne réagit...ils sont tous accaparé par le film.

 

Le jeune toujours derrière moi pétrit mon sein de plus en plus fermement, d'abord par dessus mes vêtements puis voyant que je ne dis rien, sa seconde main passe sur mon autre épaule, il la rentre par mon colle, passe sous mon soutien-gorge et enserre bien fermement mon second sein. Il dit à son pote "elle a de bon seins cette s...p."

 

Plaisir solitaire : Kmille au cinéma

 

Je suis excitée, je sens mon clito se gonfler, ma chatte s'humidifie, je lâche un petit gémissement quand je sens une main s'introduire sous ma jupe.

Je sens sa main passer sous mon string, s'attarder sur mon clito gonflé, puis descendre entre mes lèvres, il doit sentir que je mouille, je me demande ce qu'il pense...j'ai à peine le temps de me le demander que j'entend "oh putain elle mouille grave ste p.te, elle est open, on va bien s'éclater...", il ressort sa main et retrousse ma jupe, il l'écarte un peu mes jambes ( déjà assez ouvertes ) pour avoir un meilleur accès à ma chatte.

 

L'autre, pendant ce temps, à sorti un de mes seins, il est à l'air, tous peuvent le voir, mais je suis tellement excitée que je m'en fiche, ses deux mains sont sur ce sein, à l'air, téton pointé vers le haut, il le titille, le pince légèrement puis plus fort, le résultat ne se fait pas attendre, je mouille encore plus, je dégouline même, mes gémissements sont plus rapprochés, mais toujours légers, je les contrôle toujours un peu, mais mon plaisir est bien là.

 

Quelques instants plus tard, je me retrouve la jupe retroussée jusqu'au nombril, les deux seins à l'air, mon haut relevé, j'ai la chatte à l'air, il me doigte, d'abord deux doigts, puis trois, il est frénétique, j'entends ma chatte suinter, je sens que je mouille encore plus, ma chatte subit les assaut de ce jeune en s'ouvrant encore et encore, je mouille toujours plus, je sens mon siège s'humidifier, s'inonder presque, mes seins subissent eux, les perversions du jeune, toujours derrière moi, il les presse, les frappe, prend les tétons et les tire me décollant de ce siège, tellement il les tire, il les pince de plus en plus fort, j'ai de plus en plus de mal à retenir mes gémissements, je suis là affalée sur mon fauteuil de cinéma quand...

 

Plaisir solitaire : Kmille au cinéma

 

Sous mes caresses, sous mon Sextoy je jouis, je ne retiens pas mes gémissements, c'est trop intense, mes jambes se referment, se serrent, se crispent, je sens ma chatte convulser, mes tétons sont toujours durcis par l'excitation mais hyper sensible impossible de les toucher...j'ai toujours ma main appuyer sur mon clito, je jouis encore pour finir par lâcher un sourire...le sourire des gens satisfaits...

 

Voilà mes loulous, j'espère que ce petit scénario vous aura plu, moi j'ai pris du plaisir dessus.

N'hésitez pas à me le dire en laissant un petit commentaire, s'il vous a plu alors, je vous en proposerai d'autres régulièrement, sinon et bien ça aura été le seul que je partagerai avec vous 😉

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille