Un amateur de gros seins se confie publié le 26 mai 2015

Bisous mes p'tits loulous et mes p'tites loulouttes, j'espère que vous allez bien ?

 

En ce fin de long week-end je vous propose un nouvel article confession, avec les confessions d'un amateur de gros seins.

J'espère que cet article vous plaira autant que les autres surtout n'hésitez pas à nous le dire en laissant quelques commentaires 😉

Je tiens aussi à remercier Dr GB pour le temps passé à répondre à ces questions.

 

Allez, sans plus attendre commençons !!

 

Kmille - Un amateur de gros seins se confie

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Dr GB : Bonjour à tous et à toutes. Sur Twitter, mes followers me connaissent sous le pseudonyme de Dr GB / Mr C ( pour Monsieur Croissant; certains de mes followers m'appellent comme ça ). J'aurais 29 ans dans quelques semaines, je suis employé libre service dans une associations ( je m'occupe des livres ) et je commence également une carrière d'écrivain. Et avis aux filles, je suis célibataire ! 😉

 

Depuis quand es-tu attiré par les gros seins ?

Dr GB : J'ai commencé à être attiré par les seins quand j'étais gamins ( aux alentours de 10 ans je pense ). Au début, c'était n'importe quel type de poitrine. Je pense qu'au fil du temps, plutôt vers l'adolescence j'ai commencé à ne plus apprécier les petites poitrines pour préférer ensuite les grosses. Naturelles de préférence. Et ma découverte d'internet dès 2003 a accentuée cette préférence.

 

Comment a-tu découvert cette attirance ?

Dr GB : Aussi loin que remonte ma mémoire, j'ai eu le déclic de ma passion pour les seins en regardant "Qui veut la peau de Roger Rabbit". En particulier lorsque les seins de Mme Roger Rabbit rebondisent ou se collent sur le corps d'Eddie Vaillant ( Bob Hoskins ).

 

À partir de quelle taille penses-tu qu'on puisse dire d'une poitrine qu'elle est grosse ?

Dr GB : Taille D ou 95 minimum.

 

Est-ce pour toi un critère rédhibitoire pour une relation ?

Dr GB : Je ne le pense pas.

Certes, j'ai une large préférence pour les grosses poitrines et les petites ne m'intéressent pas, je pense que cela ne constitue pas un obstacle pour une relation, du moment qu'on a une très bonne entente avec une femme qu'on rencontre, que ses seins soient énormes ou plats importe peu.

 

Comment vis-tu cette attirance au quotidien ?

Dr GB : J'entretiens quotidiennement cette attirance sur Twitter.

Je gère les tweets que je reçois de mes followers ( presque exclusivement que des femmes à gros seins; quelques hommes passionnés aussi ). Je fais un minimum de communication avec elles. Aussi quand je vois une femme à gros seins dans la rue ou à la plage ( surtout quand elle fait du topless ), je ne peux m'empêcher de braquer mon regard sur elle et je me sens comme une sorte de loup en chaleur faisant dans sa tête : "Houba baba! Aouuuuuuuu!" ou comme Sanji du manga "One piece" : à chaque fois qu'il voit une très belle fille, il crie sans arrêt "mélorine" 😆

Un peu bizarres comme réactions, non ?

En revanche, je vis cette attirance avec discrétion car je ne supporte pas de le montrer à mes proches. Ainsi, vous ne verrez jamais de grosses poitrines ou de photo de charme sur mon compte FaceBook par exemple.

 

Peux-tu partager avec nous ta plus belle expérience ?

Dr GB : Je n'ai jamais eu d'expérience physique ( et je le regrette bien amèrement ). Mais j'ai eu au moins une expérience visuelle réelle. Une seule. Une expérience que j'ai trouvé magnifique. Il y a un an, sur Twitter, j'ai fait la connaissance d'une belle péruvienne de 40 ans et à gros seins. Nous nous sommes entendus tout de suite et pendant plusieurs semaines nous discutions tous les jours pendant des heures. Ma plus belle expérience s'est déroulée pendant la coupe du monde de l'année dernière. Lorsque la France jouait, nous nous amusions à faire notre propre football imaginaire. Et les ballons de foot étaient ses seins : lol:

On se voyait comme des footballeurs sur le terrain, faisant des manœuvres. Quand il faut le ballon ou qu'il faut tirer, elle m'envoyait - en photo - ses beaux gros "ballons" pour que je puisse marquer un but 😆

On le faisait tout le long de chaque match où la France jouait. C'était une expérience tellement amusante !

Quand la France a perdu, nous avons arrêté à regret ce jeu. Mais nous nous étions tellement bien amusé. Cette expérience restera à jamais gravée dans ma mémoire.

 

As-tu des fétiches inavoués ?

Dr GB : Pour ceux qui connaissent mon fétichisme des gros seins ( mes followers ), je suis un grand passionné de lactophilie. Mon rêve est de rencontrer une femme allaitante ( à grosse poitrine, bien sûr ! ).

Je prévois de créer prochainement un blog où je vais interviewer les femmes qui pratiquent la lactation érotique.

 

Peux-tu partager avec nous un de tes fantasmes les plus inavouables ?

Dr GB : Je dirai faire des jeux mammaires ainsi que des jeux lactophiles tout en ayant sans doute des relations sexuelles en même temps ( vaste programme sportif !! )

 

Un petit mot pour mes loulous.

Dr GB : Tout d'abord merci d'avoir lu cette interview, de découvrir ma passion ainsi qu'une part de moi-même. Et je serais curieux de lire vos appréciations.

Enfin, un grand merci à toi Kmille pour m'avoir interviewé et pour ce que tu es.

Ne change rien !!

 

Merci Dr GB, d'avoir pris le temps de répondre à ces questions et d'avoir accepté de partager tes réponses avec nous.

 

Kmille - Un amateur de gros seins se confieKmille - Un amateur de gros seins se confie

Voilà mes loulous et mes loulouttes, j'espère que vous aurez apprécié cette petite confession, n'hésitez pas à nous donner vos impressions et si vous aimez les gros seins n'hésitez pas à partager cet article.

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille