L’anulingus ou comment s’y prendre…

L’anulingus ou comment s’y prendre…

Temps de lecture ≈ 6 min.

15Hey, salut mes Brigands, comment vous allez ?

Hier soir j’ai tweeté une question vous permettant de choisir l’article d’aujourd’hui. Et vous avez choisi un conseil sexo. Du coup et bien j’ai choisi de vous parler de l’anulingus. Ou si vous préférez l’anilinctus. Vous préférez peut-être l’anilingus !?

 

Bref, aujourd’hui on va parler de la feuille de rose !

Vous ne voyez pas de quoi je parle !? Ben du bouffage de cul quoi ! C’est mieux là, ça parle à tout le monde 😆 ?

Au passage, avant de lire vos commentaires du genre :  » C’est dégueulasse  » ;  » C’est crade  » et autre joyeuseté du genre voire pire ! Je rappellerai juste une chose : dans le sexe il n’y a rien de dégoûtant, d’humiliant ou de dégradant. Tant, bien sûr, que toutes les personnes concernées sont consentantes.

 

Bon, là comme ça je dois quand même bien reconnaître que l’anulingus peut paraître dégueulasse. Mais tout dépend, au final, de l’hygiène. Il va de soi qu’on ne vous demande pas de pratiquer l’anulingus dès la sortit des toilettes. Et encore, je suis consciente que certaines personnes adorent ça. Disons qu’au final chacun est libre de ses choix et de ses envies.

 

Allez, c’est parti, rentrons à présent dans le vif du sujet. Préparez votre fessier on arrive 😉

 

L’anulingus, comment en parler ?

Car oui le mieux c’est quand même d’en parler avant. Histoire de ne pas surprendre votre partenaire.

Surtout si vous êtes une femme et que vous souhaitez lécher le trou du cul de votre homme. Car oui, beaucoup d’hommes ont un léger souci avec leur anus. Dès qu’on s’en approche tout ce contracte. Bref parlez-en, introduisez le sujet.

 

L' anulingus ou comment s'y prendre...

 

En fait c’est comme pour tout, comme pour l’éjaculation faciale. L’idéale est toujours d’en parler avec l’autre. On évite ainsi la surprise en plein milieu de l’acte. Même si c’est sympa les surprises ! Avouez que là comme ça si on vous lèche l’anus par surprise ça peut vous bloquer. L’idée n’est pas si incompréhensible que ça ! Donc on en parle c’est mieux. Ou on y va piano-piano !

 

Mais alors comment en parler ?

Simplement, avec sincérité toujours. Vous aimez qu’on vous le fasse, ou le faire. Alors dites-le ! Ne pensez pas sans arrêt que vous allez choquer votre femme, votre homme. Vous devez comprendre qu’il n’y a rien de choquant dans l’anulingus. Vous aimez votre partenaire et il vous aime. Aussi vous devez être capable d’entendre ce qu’il a à dire et vice-versa.

 

Préparez un bon repas, avec une petite soirée plateau-TV là au calme.

Puis commencez simplement. En parlant de tout et de rien. Arrangez-vous pour faire déraper le sujet vers le sexe. Et intéressez-vous en premier lieu, à ce qu’il aime ( votre partenaire ). Intéressez-vous à ses envies. Ecoutez-le ! Et réagissez, ouvre-vous aussi. Certaines de ses envies ne seront pas forcément à votre goût. Mais peu importe ! Ecoutez, réagissez, comprenez. Soyez ouvert !

Et dans vos réactions vous pourrez à votre tour expliquer vos envies ( l’anulingus ).

 

Faites-le toujours avec liberté et humour. Le sexe ne doit pas être sacralisé !

 

L’anulingus, avec qui ?

Pour moi, l’anulingus est une pratique qui doit se faire au sein d’un couple qui a confiance l’un en l’autre. Pour ma part je ne l’accepte pas de n’importe qui. Je dois avoir cette confiance primordiale. Et de manière générale pour bien s’éclater au lit il faut avoir confiance l’un en l’autre. Pour se livrer la confiance doit être là ! Et oui, je parle encore de confiance. Mais c’est vraiment la chose la plus importante dans le sexe, vraiment ! Ne l’oubliez jamais.

 

Bref, je pense et je l’avoue honnêtement, que le sexe se vit pleinement que si les deux partenaires se connaissent. Que lorsqu’ils ont confiance l’un en l’autre. Un plan q n’apportera rien, juste de la baise ! Sans aucun intérêt.

 

L’anulingus, oui mais comment ?

Ne prenez jamais votre partenaire au dépourvu. Vous lui en avez parlé, vous la connaissez et elle a confiance en vous. Pour autant il n’est pas question ici de la mettre en levrette ou de lui retrousser les jambes puis de lui bouffer le trou du cul comme ça là à l’arrache ! Essayez de faire les choses avec talent !

 

Profitez des préliminaires, d’un cunnilingus, laissez votre langue explorer la zone. Elargissez-la puis orientez-vous vers l’anus. Et surveillez les réactions de votre partenaire. S’il ne dit rien alors foncez !

 

L' anulingus ou comment s'y prendre...

 

Et si votre partenaire apprécie l’anulingus alors vous pourrez vous éclater et le pratiquer de différentes manières… Lors de jeux sexuels il pourra s’asseoir sur votre visage ( en se maintenant sur ses cuisses, par exemple ). Il pourra aussi se mettre en levrette. Etc…

Encore une fois, votre imagination sera importante. Une idée, une envie ? Parlez-en, testez-la et améliorez-la, au besoin, avec les suggestions de votre partenaire. Et oui, dans un couple rien n’est jamais figé. On parle, on améliore, on suggère. Bref on C-O-M-M-U-N-I-Q-U-E !

 

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de lécher l’anus. Commencez comme avec votre doigt. Léchez le contour puis à la manière d’un tourbillon, dirigez votre langue vers le centre. Enfoncez-là délicatement, doucement. Voilà, vous voyez, il n’y a rien de bien compliqué !

 

Ensuite, améliorez votre pratique en écoutant les réactions de votre partenaire. Petit à petit vous deviendrez un PRO de l’anulingus !

 

L’anulingus, quelles sensations ?

Pour les sensations ressenties, franchement, je ne saurai trop vous dire. C’est agréable. La pratique en elle-même n’a rien d’excitant. Je vous conseille de l’associer avec des petites caresses sur le sexe ( clito, bites, couilles, vagin, etc … ).

 

Je vous laisse découvrir ces sensations en le pratiquant 😉 . Et je vous invite, pourquoi pas, à partager avec nous, les sensations que vous ressentez. En laissant un commentaire, allez-y !

 

L’anulingus, prémices à la sodomie ?

En effet, cette pratique pourra très bien préparer la sodomie. Un parfait palliatif à la préparation avec les doigts que je vous avais décrit dans mon article  » La sodomie, oui mais comment… « .

 

L’anulingus, pour finir.

Adaptez-vous toujours, laissez libre court à votre imagination, et vous serez prêt pour devenir l’amant idéale, votre femme ou partenaire sera des plus épanouie avec vous.

 

Mes conseils ne sont là que pour vous indiquer la marche à suivre. A vous de les adapter !

 

L' anulingus ou comment s'y prendre...

 

Voilà mes Brigands, j’espère que cet article vous aura plu. Surtout n’hésitez pas à y réagir en laissant un commentaire. En disant ce que vous pensez de cette pratique.

N’hésitez pas !

 

Gros bisous et merci à vous.

☆ kmille ☆

Au sujet de l'autrice

Kmille

Présente sur internet depuis 4 ans grâce à ce blog, j’ai ressenti à 33 ans le besoin de me mettre en danger en me lançant le défi d’écrire plus régulièrement. En complément de mes tests de sextoys ou de tenues et mes conseils sexo, l’évidence de proposer moult histoires érotiques, de récits coquins ou de créer un roman pervers s’est imposée à moi. Le partager avec vous constitue une grande partie du plaisir que j’ai à le produire.

13 commentaires

  1. Ah la la!! Kmille parle de tout à la perfection…Hum sa donne envie.

    Réponse
  2. Chère Kmille il y a juste une petite erreur dans ce très bon sujet c’est feuille de rose et non fleur de rose . bisous

    Réponse
  3. C’est très excitant en effet, en parallèle d’un bon cunilingus… Il n’y a rien de tel…

    Réponse
  4. Un geste que j’aime beaucoup faire… je trouve que c’est aussi le symbole qu’on accepte l’autre complètement, sans tabou. Et personnellement, j’éprouve beaucoup de plaisir à la réaliser (et euh… oh… je trouve ça agréable de la part d’une femme sur mon anus aussi…).
    Je ne vois pas ça non plus comme forcément un prélude à la sodomie, juste une autre caresse.
    La seule chose qui me gène un peu -et c’est toujours une interrogation- c’est qu’après avoir fait traîner ma langue avec plaisir dans les entrailles de ma partenaire, je me défends de retourner dans son vagin. Toujours peur de coller des infections après 😉 C’est pas glamour, mais c’est comme pour tout ce qui entre dans un anus… retourner aux routes plus conventionnelles après n’est pas une bonne idée. La bouche peut se désinfecter facilement, mais le vagin beaucoup moins. Pensez-y aussi les amis 😉

    Réponse
  5. J’aime beaucoup l’anulingus car j’ai le sentiment qu’une femme qui m’y autorise se donne vraiment à moi en toute confiance. Il en est d’ailleurs de même pour moi quand je fais en sorte que ma partenaire me lèche. Kmille, merci une nouvelle fois pour cet article.

    Réponse
    • Et bien je ne peux que te donner raison, pour une femme, comme pour un homme, j’imagine, permettre cette pratique est une réelle marque de confiance…on offre pas cette orifice à n’importe qui, notamment pour un anulingus.

  6. Voila une pratique que j’adore faire et recevoir. Mais extrêmement rare sont celles qui le pratiquent, ne fût-ce qu’en receveuse. Pourtant, c’est un délice (si l’hygiène est là bien sur).

    Réponse
  7. Très bon article, ça peut donner envie de le faire.

    Réponse
  8. Encore une fois un très bon article.
    Si bien écrit et décrit. Une pratique très agréable pour les deux partenaires je pense ( et oui comme tu as dit avec de la confiance pour pouvoir se lâcher et apprécier encore plus ).
     
    Merci Kmille.

    Réponse
  9. Jolie récit Kmille. Que rajouter d’autres, que j’ai été emporté par tes phrases, du premier mot au derniers.
    Puis ma fois, oui. D’accord avec toi, dans sexe d’un commun accord rien de dégradant.
     
    Gros bisous

    Réponse
  10. Comme d’habitude j’ai adoré merci pour ce que tu fais.

    Réponse
  11. Jamais testé, mais pourquoi pas.
    Merci Kmille pour cet article.

    Réponse
  12. lempereurdu13

    Magnifique… 🙂 au moins le mérite de parler d’une  » pratique  » assez peu avouée je pense 😉
    Absolument donneur et receveur sur le sujet pour ma part… Mais très intime en effet !

    Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à ma newsletter

et reçois tous les mois une photo dédicacée

Merci pour ton inscription

Partager