Le Lelo Ina Wave publié le 28 novembre 2017

Hey salut mes Brigands, j’espère que vous allez bien ?

Aujourd’hui, je vous propose le test du Lelo Ina Wave. Un rabbit qui se promet de vous proposer un orgasme combiné exceptionnel … C’est écrit sur la boite donc ça doit être vrai.

 

Selon Lelo, les mouvements de « viens ici » de cet Ina Wave permettraient de stimuler, en plus du clitoris, le point G et ça, vous l’aurez compris, ça promet des heures et des heures de plaisirs. Le top quoi !

 

Allez, voyons si tout cela est bien vraie et si, au final cet Ina Wave tient parole. Let’s Go !!!

Caractéristiques
  • Marque Lelo
  • Longueur en cm 20,3
  • Poids en g 174
  • Fonction 10 modes
  • Inclue Câble USB + lubrifiant + pochette
  • Boutique Lelo
  • Lien URL Fiche produit
  • Garantie 1 an
  • Waterproof Oui
Présentation

Le Lelo Ina Wave est donc un sextoy de type rabbit qui stimulera donc votre clitoris et votre vagin.

Jusque-là, on est sur du classique mais la gamme Wave ( vague en Anglais ) propose un mouvement de « viens ici » qui viendra stimuler le point G ( le fameux ). Puisqu’il s’agit d’un rabbit il stimulera le point G mais aussi le clitoris, un combo fatal qui ne manquera pas de vous faire découvrir des plaisirs trop peu souvent atteint.

 

La silicone utilisée par Lelo pour recouvrir entièrement cet Ina Wave est douce et, malheureusement, accroche un peu la poussière. Pour une marque comme Lelo ( haut de gamme ) je trouve cela très chiant. Il vous faudra donc, avant chaque utilisation le nettoyer sous l’eau.

Bon, notez qu’il est livré avec une pochette donc, il vous suffira de bien le ranger dedans pour éviter d’avoir un plumeau d’une célèbre marque, entre vos mains.

 

10 modes de vibrations sont proposés dont 3 sans « viens ici », seul les oreilles de rabbit vibreront. 6 autres vous proposeront un combo vibration et « viens ici » tandis qu’un dernier mode ne proposera que les mouvements stimulant le point G.

5 boutons en forme de croix vous permettront d’allumer, de passer au mode suivant et précédent et de varier l’intensité des vibrations – et … du mouvement. Ces boutons sont peu réactifs, hélas …

 

Vous pourrez utiliser ce Lelo jusqu’à 2 heures pour une charge totale d’environ 2 heures. De qui vous faire du bien régulièrement …

Enfin, il est étanche. Il vous accompagnera avec plaisir et délice jusque dans votre bain.

Ergonomie

J’adore cet Ina Wave, franchement il me procure énormément de plaisir. Je pourrai donc dire qu’il est top et basta … Au final il est, en effet, top mais, il n’est pas exempt de tout reproche.

 

Outre sa silicone qui attrapera la poussière, les 5 boutons poses soucis. Ils ne répondent pas toujours malgré la pression, n’ont pas de relief. Alors en temps normal pas de soucis mais au moment du plaisir ( je ne parle pas ici de jouissance ), il pourra nous arriver d’appuyer moins précisément, et ainsi, de ne simplement pas changer de mode ou d’intensité.

 

Kmille teste le rabbit Lelo Ina Wave

 

Pour le reste rien à redire. En fait tout passe, les boutons trouvent, enfin non … pardons, vos doigts se placeront facilement sur les boutons. Le manche prendra place dans votre main sans soucis. Il n’est pas très lourd bref, à part ce côté peu réactif on a un bon produit entres les mains.

Utilisation

Clairement j’ai juste adoré cet Ina Wave … Ses mouvements « viens ici » sur le point G combinés à la stimulation du clitoris m’ont envoyée dans les nuages et juste j’adore.

 

Pour tout vous dire j’ai testé ce sextoy lors de sa sortie, en décembre 2014 et depuis et bien je l’utilise régulièrement et peu importe la sortie des Womanizer et autres stimulateurs clitoridien sans contact, j’aime encore l’utiliser. Je prends mon pied avec et ça, c’est juste parfait. En fait, depuis le premier jour il me procure toujours énormément de plaisir.

Sa courbure est parfaite pour une bonne stimulation de ce fameux point G. Ses vibrations excitent le clitoris et le combo des deux et juste humm !!!

 

Kmille teste le rabbit Lelo Ina Wave

 

Juste je regrette l’absence de bouclage, arrivé au 10ème modes on devra redescendre jusqu’au 1er etc.

L'histoire érotique

Secrétaire de 25 ans j’ai pour habitude d’assouvir mes fantasmes quand bon me semble où il me semble, mais surtout avec qui je veux …

 

Hélas, et malgré un nombre certains de partenaires, aucun n’a réussi à trouver mon point G, c’est, pour moi une zone qui m’est totalement inconnu. Pour tout vous dire je finirai presque par croire que cette zone est une fable. Une histoire que l’on raconte aux adolescentes pour les rendre gourmandes.

Vous imaginez un peu ma stupeur quand je suis tombée sur le test de cet Ina Wave par Kmille. Elle dit que ce sextoy est parfait pour la stimulation du point G ...

Je connais bien Kmille est quand elle affirme quelque chose, vous pouvez être sûr que c’est une vérité. J’ai alors cliqué sur le lien du produit et ni une ni deux j’ai commandé ce joujou aux douces promesses …

 

C’est ce lundi que j’ai reçu mon colis envoyé par Lelo. Dedans, bien emmitouflé dans son papier bulle mon Ina Wave. Bon, il est midi et malgré les 2 petites heures de coupure, étant seule chez moi, je saute dessus telle une salope affamée de nouvelles sensations.

Je déballe mon Ina Wave et puisqu’il est déjà un peu chargé je me jette sur mon grand lit. Je ne pense même pas à fermer les volets malgré le ravalement de façade de mon immeuble et la présence régulière d’ouvriers … Il est midi, ils sont en coupure eux aussi et donc rien ne me fait penser à autre chose que mon plaisir. Enfin je vais découvrir cette zone qui se cache à moi depuis tant de temps, je l’espère en tout cas.

Nue sur mon lit, les seins à l’air, les jambes bien ouvertes, je place l’Ina Wave dans mon vagin. Bon, Kmille ne l’a pas dit, mais il faut placer les oreilles du lapin coquin loin d’être un crétin sur son clitoris. Je prends donc quelques instants pour le positionner correctement et c’est seulement, une fois les oreilles au contact de mon clito que je l’allume.

 

Ouch … lui, il ne plaisante pas, dès le début mon clitoris est assailli de douces vibrations, je sens les « viens ici » qui stimule la face antérieure de mon vagin. Je ne sais pas s’il s’agit là de mon point G c’est agréable mais ça ne casse pas trois pattes à un canard non plus.

Alors, je bouge un peu l’Ina Wave, l’enfonce un peu plus, le ressort légèrement puis je l’oriente un peu plus vers le haut, en appliquant une légère pression sur le manche, vers le bas. Bref, je suis à la recherche de cette zone exquise.

Sans crier gare je me retrouve le bassin dressé, ça y’est j’ai trouvé le Graal, je suis submergée de douces sensations. Quelques picotements dans mon bas ventre cambrent mon bassin. Implacable l’Ina Wave continu son œuvre, je change de mode, continu mes va-et-vient. Le clitoris gonflé par les vibrations je sens le plaisir monter, se transformer, m’inonder. Plus vite, encore, plus vite « Humm », j’adore, c’est … c’est super. Je sens mon plaisir se répandre sur mes fesses, les sensations sont plus qu’agréables, c’est exquis. Intense mais exquis …

 

Mon corps se contorsionne sous les « viens ici » de mon sextoy. J’ai enfin trouvé mon point G, je ressens enfin ces sensations, cette jouissance, non … cet orgasme qui surgit du tréfonds de mes entrailles. Mon cerveau est noyé dans des flots de « Humm », « Oui », « Hum » … putain que c’est bon. Ma poitrine darde ses tétons insolents, gonflés et durcis par ces spasmes inconnus, ils appellent à la tété. Quiconque passerait par-là se les verrait offert sans pudeur. Je suis là telle une salope, à gémir sans gêne. La chatte baveuse et dilatée.

Le temps est suspendu à mes va-et-vient, à ces « viens ici » que mon amant robotique m’inflige ou plutôt inflige à mon point G.

Dans un même mouvement, mon bassin se relâche, mon vagin se contracte, je m’affale dans mon matelas et dans quelques jets conquérants je m’abandonne. L’Ina Wave continue ses stimulations alors que je cris ma jouissance. D’une main je l’étouffe de mon oreiller, c’est tellement bon que j’en éclate de rire …

 

Ravie et heureuse de ce moment d’abandon totale, de cette découverte, je me rhabille à temps. Les ouvriers passent et repassent devant ma fenêtre, quelques regards scrutent son intérieur, ils doivent voir l’auréole marquer mon orgasme, là, juste devant l’Ina Wave encore tremblant de mille vices.

 

En me rendant au boulot, je repense à ce que je viens de ressentir.

Ce soir, je ne chasserai pas le mâle dans les bars du quartier, ce soir je chasserai mon point G avec ce jouet pervers …

Points importants:
Points forts

- 10 modes de vibrations.
- Une vraie stimulation du point G.
- Le combo stimulation point Gclitoris.
- La pochette.

Points faibles

- La silicone attrape poussière.
- Les boutons pas toujours réactifs.
- L’absence de bouclage.

Conclusion

Ce Lelo Ina Wave est clairement une très bon sextoy.

Comme je vous l’ai dit un peu plus haut j’ai testé ce rabbit dès sa sortie en 2014 et depuis je l’ai utilisé et usé … enfin non, pour être franche je n’ai pas eu le temps de l’user vu qu’il a malheureusement rencontrer les crocs de mon chien … j’ai donc dû en reprendre un nouveau, car oui je l’apprécie vraiment. Et lorsque j’ai reçu ce nouveau Ina Wave ( enfin c’est toujours la même version ).

Bref malgré tous les sextoys testés ce Lelo fait toujours partie de mon top 5.

 

Pour moi c’est un très bon sextoy que je vous recommande sans aucune hésitation.

 

Vidéo

Je vous invite à visionner cette petite vidéo de présentation que je vous proposai lors du premier test du Lelo Ina Wave.

 

 

J’espère que cette vidéo vous permettra de vous faire une meilleure idée de ce rabbit et qu’elle vous plaira. Si c’est le cas, n’oubliez pas, s’il vous plait, de cliquer sur le petit « pouce en l’air ».

 

D’avance, merci à vous.

 

Voilà mes Brigands, j’espère que cette mise à jour du test de ce Lelo vous aura plu. Surtout n’hésitez pas à laisser un petit commentaire, à dire ce que vous en pensez.

J’espère aussi que vous aurez apprécié l’histoire érotique de ce test.

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille