Avis et critiques – Les dessous de l’innocence de Stella Tanagra

Avis et critiques – Les dessous de l’innocence de Stella Tanagra

Temps de lecture ≈ 13 min.

Stella Tanagra est une autrice euh … pardon une auteure de talent qui manie le vocabulaire avec l’habilité d’un jongleur. Ce fut alors un vrai plaisir pour moi que de la retrouver dans son premier romanLes dessous de l’innocence et non Les dessous de Kmille 😆

Avant de vous donner mon avis sur son premier roman je tiens à vous expliquer pourquoi, dans cet article, j’utilise « Auteure » et non « Autrice » comme j’en ai l’habitude. Stella Tanagra emploie le terme « Auteure » et donc même si personnellement je lui préfère celui d’« Autrice » par respect j’emploie le même qu’elle. Voilà, vous savez tout 😉

Critique littéraire : " Les dessous de l'innocence " de Stella Tanagra

Bon, je ne suis pas « critique littéraire » et donc vous ne trouverez ici que l’avis d’une lectrice sans autre prétention que celle de vous faire partager son ressenti.

Quand on apprécie le style d’une personne, on appréhende toujours le moindre changement et passer de nouvelles plutôt sombres, qui tourmentent habilement le lecteur, à un roman typé romance peut friser la sortie de route.

C’est avec cette angoisse chevillée au ventre que j’ai ouvert « Les dessous de l’innocence » mais, c’est avec plaisir que je l’ai dévoré. Attention, ce n’est pas un « page-turner » on apprécie sa lecture, mais Stella Tanagra n’utilise aucun artifice pour nous tenir en haleine.

On gravite dans une ambiance parsemée de fantasmes et de « mal-être intérieurs ». On se prend à vivre la vie de Tilda (L’héroïne de ce roman) et à comprendre ce désarroi voire cette schizophrénie naissante. De fantasme en fantasme elle nous invite dans son monde et dans cette psyché qui, au final ne nous est pas si inconnu.

Stella a su garder sa patte et nous propose un premier roman qui, à n’en pas douté ne sera pas le dernier, en tout cas je l’espère …

« Les dessous de l’innocence » est un roman qu’on appréciera lire voire dévorer, on le terminera en imaginant une suite où Tilda vivra, peut-être, un avenir plus érotique et moins … fantasmé. C’est pour moi, une réussite totale et j’espère sincèrement que ce roman rencontrera le succès qu’il mérite. Il a, en tout cas chez moi, une place privilégiée dans ma bibliothèque 😉

Critique littéraire : " Les dessous de l'innocence " de Stella Tanagra

Photo de Stella Tanagra by Omega

Avant de vous laisser poursuivre votre journée (Ou nuit) je vous garde encore un peu avec moi et vous propose cette courte interview de Stella Tanagra. Il n’y a que cinq petites questions donc n’ayez crainte, ça ne durera pas longtemps même si, j’aimerai vous garder plus longuement après de moi 😆

L’auteure Stella Tanagra répond à mes questions

Derrière les traits de Tilda, peut-on voir les esquisses de Stella Tanagra : ses pensées – fantasmes et tourments.

La personnalité de Tilda est teintée de mon appétit sexuel ! C’est une nymphette à mon image, à ce détail près que Tilda se situe dans une phase de sa vie où elle se questionne sur le passage du fantasme à l’action, là où c’est chose faite me concernant hi hi hi !!!

Comment as-tu gérer ce changement de style plus « adouci » était-ce facile ou plutôt contre-nature ?

S’attaquer à l’écriture d’un roman, qui plus est d’une romance, plutôt qu’à des nouvelles comme j’ai pu le faire précédemment, relevait du challenge !!! Autant te le dire : j’étais très excitée à l’idée de m’y tenter. C’est un travail complètement différent et passionnant d’une autre manière. Pouvoir s’imprégner des personnages, les suivre sur le long terme, vivre dans leur univers au fil de l’écriture, fut jouissif et émouvant de telle sorte que j’ai été très triste de mettre un point final à cette histoire. J’ai tant aimé Tilda, ses lubies et ses folies, que cet au revoir fut déchirant. Ces sensations-là, je ne les avais jamais ressenties en écrivant des nouvelles.

Pourquoi ce changement de style ? Est-ce un besoin particulier pour toi ou une demande ?

Il n’y a rien de pire à mon sens que de rester dans sa zone de confort. Après deux recueils de nouvelles érotiques dans un genre sombre voire violent, j’avais envier d’aller butiner ailleurs ! Quoi qu’il en soit d’ailleurs, je reste fidèle à mon leitmotiv : surprendre, en m’essayant cette fois-ci, à un style très différent qui par essence sous-entend un esprit moins Eros et Thanatos.

Cette démarche me permet aussi de m’ouvrir à un plus large public, chose dont je rêvais depuis longtemps.

Après ce premier roman, penses-tu retourner aux nouvelles ou poursuivre avec de nouveaux romans ?

Confidences pour confidences, j’ai un autre roman érotique plus autobiographique sous le coude et un recueil plus dark. Aussi, j’ai déjà rédigé quelques nouvelles érotiques dans la mouvance se « Sexe Cité » et « Sexe Primé » qui à terme, formeront sans doute un nouveau recueil.

Affaires à suivre …

Lors de la lecture on ressent une certaine critique de la société actuelle, une certaine bienséance omniprésente, peux-tu nous en dire un peu plus ?

« Les dessous de l’innocence » est un roman qui sous ses traits érotiques, ébauche une réflexion sur l’ambivalence de chacun entre le fait de se conformer aux normes et le désir de s’en émanciper au profit de nos envies personnelles, les plus marginales soient-elles. Charge aux lecteurs, au fil du roman, de se positionner. Pour ma part, je pense que tu as une idée de mon avis 😉 …

Merci Stella d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Ce fut un plaisir de lire « Les dessous de l’innocence ».

Je suis ravie que tu m’aies posé ces questions qui grâce à leur justesse, me permettent de contextualiser l’état d’esprit et les motivations à l’origine de mon nouveau livre. Merci Kmille, du temps que tu m’as consacré et de ton intérêt fidèle et avisé à propos de mes livres.

Et puis, quelle veinarde suis-je, « Les dessous de l’innocence » a eu la chance de s’enivrer de la chaleur de ton décolleté (Si j’ai bien compris hi hi hi) ; un plaisir qui ne se boude pas … 😉

Critique littéraire : " Les dessous de l'innocence " de Stella Tanagra

Photo de Stella Tanagra by Omega

Voilà mes Brigands, j’espère que cet avis et critiques vous aura plu. Peut-être vous aura-t-il donné envie de lire « Les dessous de l’innocence » ou, si ce n’est déjà le cas, de découvrir l’univers et le talent de Stella Tanagra et n’hésitez surtout pas à la suivre sur Facebook ou Twitter et à la découvrir sur Instagram ou à la lire sur son blog 😆

Merci à Tabou Editions de m’avoir permis de partager, avec vous, mon avis sur ce premier roman de Stella.

Au sujet de l'autrice

Kmille

Présente sur internet depuis 4 ans grâce à ce blog, j’ai ressenti à 33 ans le besoin de me mettre en danger en me lançant le défi d’écrire plus régulièrement. En complément de mes tests de sextoys ou de tenues et mes conseils sexo, l’évidence de proposer moult histoires érotiques, de récits coquins ou de créer un roman pervers s’est imposée à moi. Le partager avec vous constitue une grande partie du plaisir que j’ai à le produire.

1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à ma newsletter

et reçois tous les mois une photo dédicacée

Merci pour ton inscription

Partager