Mia Michael : Comment faire gagner son équipe chapitre 4

Mia Michael : Comment faire gagner son équipe chapitre 4

Temps de lecture ≈ 5 min.

Comment faire gagner son équipe par Mia Michael : chapitre 4

 

***

Résumé

Mon mari, qui est entraîneur d’une équipe de football qui risque de descendre de division. Afin de lui venir en aide, j’ai accepté de prendre ma douche avec les joueurs. Voilà qui semble bien innocent, non ? Eh bien, ça leur plaît tellement qu’ils se mettent à gagner tous leurs matchs.

Je suis une épouse fidèle et les joueurs se sont engagés à ne pas me baiser sous la douche. Hélas, pour mon mari, je crois qu’ils avaient tous deux doigts croisés dans le dos quand ils ont juré de ne pas me baiser. Moi aussi, j’avais croisé les doigts … machinalement.

J’ai bien essayé de rester fidèle, mais que voulez-vous faire quand 8 gars costauds bandent pour vous. Demandez à votre femme ou à votre mère, elles vous confirmeront.

— Ah, la, la Mia !

Quoi ?

***

C’est que la chair est faible, surtout la mienne. Et puis, mon mari n’avait qu’à ne pas m’utiliser comme récompense ! Il y a trois semaines, il n’a pas cru ses joueurs quand ils ont perdu un match et qu’ils ont prétendu que l’équipe adverse était dopée jusqu’aux yeux.

Moi aussi, je les ai un peu engueulés, ce qui m’a valu une fessée. Je l’avais méritée. Mon mari a été obligé d’accepter de quitter carrément les vestiaires quand on allait prendre notre douche. La dernière fois, j’ai relaté comment la douche a un peu dégénéré.

***

Voici la suite.

Je suis penchée en avant, les mains posées sur un banc. Un joueur lève un de mes bras pour s’asseoir devant moi. Il a baissé son short et j’ai le visage sur son bas-ventre. Mais qu’est-ce qu’il me veut ? Il tire sur la peau de son sexe pour dégager son gland et me le met dans la bouche. Là, je comprends !

Pendant ce temps-là, M’Ba, le meilleur attaquant, me prend par les hanches et m’enfonce 25 cm de chair dure dans la chatte. Ouch !! Je me redresse, mais le gars devant moi pousse sur ma tête pour que je continue de le sucer.

Eh, faites comme chez vous les mecs !

Le gland de M’Ba va explorer des endroits de mon vagin où aucun autre n’a été. Et pourtant, j’ai déjà vu le loup … et même toute la meute. Je me cambre pour mieux le sentir et j’accompagne ses coups de reins de mouvements du bassin. Le joueur que je suce s’apprête à jouir. Je le sors vite de ma bouche. Juste à temps, je vise le sol. Ooops ! Le sperme atterrit dans une basket. C’est pas moi, hein !

Il est aussitôt remplacé par un autre joueur.

Dans mon dos, M’Ba accélère le mouvement, je sens naître un orgasme de force 12 sur l’échelle de la jouissance. Mon vagin se serre et mes glandes de Bartholin, celles qui font mouiller les filles, sont prêtes à tout inonder.

Je ne peux pas continuer à sucer un Monsieur, quand je jouis. Je relève la tête et lui dis :

— Aaaaahhhh c’est bon … je vais jouiiiirrrrr …

M’Ba également, il crie avec classe :

— Moi aussi, Salope !

Voilà, on a joui en même temps. Galant, il me dit :

— T’es la meilleure Blanche que j’ai jamais baisée, Mia, et pourtant, j’en ai baisé des Putes !

Je prends ça comme un compliment et je lui réponds d’une voix un peu tremblante :

— J’ai jamais joui aussi fort.

Mia Michael - Comment faire gagner son équipe chapitre 4

Un joueur me dit :

— Et avec ton mari ?

— Avec mon mari, c’est super … pendant trois minutes.

Ils se marrent tous. Stéph, le capitaine, me dit :

— Termine …

Oui, je continue à sucer le Monsieur assis devant moi et il jouit aussi, aussitôt remplacé par le suivant. Je commence à avoir mal aux mâchoires. Le dernier joueur vient se mettre derrière moi. Il enfonce sa bite dans ma chatte en disant :

— Je ne sens rien.

Moi non plus. Il faut dire qu’après M’Ba, je suis momentanément très, très accueillante. De plus, celui-ci est sans doute  » monté fin  » ! Stéph lui dit :

— Va dans son cul !

Non, mais dites donc ! Mon cul n’est pas ouvert à tous, c’est privé !

Il semble que non, car il s’enfonce aussitôt dans mon anus. Ouch ! Là, je le sens bien. Il me baise à toute vitesse. Celui que je suce, va jouir. Je le retire et je vise l’autre basket mais je la rate !

Celui qui était derrière moi, se retire et jouit. On se regarde tous, un peu surpris de ce qu’on a fait. Une odeur de sexe remplace les effluves de sueur d’homme qui règnent normalement dans les vestiaires. Je leur dis :

— On devrait prendre une douche, les gars.

Ils sont d’accord. On y va … Une fois propre, on retourne dans le vestiaire pour se sécher et s’habiller. Un des joueurs me dit :

— Tu pourras dire à ton mari qu’on ne t’a pas baisée … sous la douche.

On rit tous. Un de joueurs fait remarquer :

— Ce n’est pas normal que trois d’entre nous ne s’envoient pas Mia.

Ah mais si, huit, ça suffit !

Stéph répond :

— C’est l’équipe qui décide. Qui est pour faire participer les trois autres ?

Évidemment, ils sont tous d’accord. Eh, c’est facile pour eux. Je leur dis :

— Pensez à ne pas perdre, les gars, plutôt que de disposer de mon cul à votre guise.

M’ba me prend contre lui. Du coup, je panique : j’ai peur d’une nouvelle fessée. Je dis d’une petite voix :

— Je voulais dire  » surtout ne perdez pas « .

Il me tient contre lui et me dit :

— On va te faire un cadeau la semaine prochaine. Tu aimes les bijoux Cartier ?

— Pour de vrai ?

— Bien sûr.

— Oh oui, je rêve du bracelet  » love  » !

C’est pas que je sois vénale, mais j’aime les cadeaux

*

Je rentre chez moi. Mon mari regarde un feuilleton à la télé. Il me dit :

— Ça a été ?

— Oui, oui …

— Ils sont contents ?

— Oui, oui …

— Et ils ont été corrects ?

— Oui, oui. …

— Tu te fous de moi, là ?

— Mais non mon chéri, pas du tout ! J’ai fait ce que tu m’as dit.

À suivre …

***

Mon coin Autrice sur Amazon.

Au sujet de l'autrice

Mia Michael

Mia Michael est une femme de 37 ans, qui écrit des livres et des histoires érotiques, fortement orienté domination/soumission. Elle n'a pas peur d'aborder des thèmes extrêmes comme la bestialité. Cependant des passages humoristiques désamorcent la violence de certaines scènes.Lire Mia Michael, va vous faire rêver, sourire et surtout bander ou mouiller.

7 commentaires

  1. Encore une belle histoire assez courte mais qui fait du bien avant d’aller au lit.
    J’ai hâte de lire la suite.

    Réponse
    • Histoire qu’on aimerait vivre tous les jours

    • mia69michael

      à misterchaton : merci pour ton gentil commentaire. Bientôt la suite et la fin avec un rebondissement :o)
      Bisous, Mia

  2. Mia Michael

    à Jacques Antoine : ravie que l’histoire te plaise.
    Si tu veux vivre ça, va dans une salle de sport avec ta femme :o)
    Bisous Mia

    Réponse
  3. Bon alors ici nous sommes dans la dépravation la plus complète ! Huit joueurs … est-ce bien raisonnable ? hihihihi
    Que nous réservent les épisodes à venir ?
    Je crains pour la santé de la petite Mia pour la fin du prochain match … elle va y laisser des plumes à force 😉
     
    Alors lui reste t-il une once d’espoir de s’en sortir dans cette partie à onze et va t’elle en pâtir empalée à en pâlir ? 🙂
     
    A suivre !

    Réponse
    • mia69michael

      Mia a une chatte tous terrains, ce n’est pas huit joueurs de foot qui lui font peur 😳
      Bientôt le suite et fin. Ensuite une histoire au sujet du prix que j’ai gagné ici … bisous.
      Mia

  4. C’est toujours un réel plaisir que de lire les aventures de Mia.
    Un réel plaisir que de la voir aussi accueillante 😉
     
    Je file lire la suite !!!

    Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

M’offrir un cadeau

Comme toutes les femmes j'adore les cadeaux, n'hésitez pas à m'en faire.
D'avance, merci à vous.

Ecrire pour LDdK

LDdK - Recherche Auteur-rice

Articles à lire !

Dorcel Store

Copine Coquine

Abonne-toi à ma newsletter

et reçois tous les mois une photo dédicacée

Merci pour ton inscription

Partager