Interview de Clemity Jane – Youtubeuse sexo pour femme

Interview de Clemity Jane – Youtubeuse sexo pour femme

Temps de lecture ≈ 23 min.

En France oser tester des sextoys n’est pas toujours bien vu et être Youtuber est souvent mal considéré, imaginez quand vous cochez toutes les cases … Et bien, c’est le cas de Clemity Jane qui nous parle, sur Youtube, de sextoys et d’accessoires sexo. Elle innove en le faisant à la façon d’une Youtubeuse beauté et participe grandement à la démocratisation des sujets sur la sexualité. Non contente de cela, elle anime sa chaine avec humour et plein de charme.

Quand je l’ai découverte je n’ai eu qu’une envie, vous la présenter dans une interview rien que pour vous, contact fut pris et me voici en train de vous rédiger notre entretien.

J’espère que vous apprécierez cette interview et que vous n’hésiterez pas à visiter la chaine Youtube de la belle Clemity Jane.

Bonne lecture mes Brigands …

Peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Clémence, j’ai 25 ans, je suis une jeune entrepreneuse !
Je me lance seule dans la création d’entreprise, et on peut dire que ma chaine Youtube est le début de ma start-up.

Je viens tout juste de finir mes études, qui m’ont amené à tout ça (Licence et Master de Philosophie, Master de Management de l’Innovation et des Technologies, Diplôme Universitaire Etudiant-Entrepreneur).

Comment t’es venu l’idée de ta chaîne YouTube et pourquoi cette chaîne ?

J’avais un certain élan créatif, l’envie de filmer des vidéos pour m’exprimer, et parallèlement je m’intéressais de plus en plus à l’univers des accessoires érotiques et j’étais effarée de voir que personne n’en parlait sur Youtube, de la même façon qu’on voit des guides d’achat pour le maquillage ou le High-Tech !

Comment présenterais-tu ta chaîne ?

Je parle de sexualité sans tabou, dans une ambiance « fun » et positive, accessible à tous !

Je fais des revues de produits pour orienter les utilisateurs et les curieux, je fais des vidéos thématiques et je m’efforce de répondre avec bienveillance aux questions de la nouvelle génération pour la faire gagner en liberté et en plaisir.

Tu aimes les tatouages, peux-tu nous dire celui que tu préfères ?

Je suis toute fan de mon dernier tatouage sur l’avant-bras gauche, un demi avocat trop cute (ndlK : mignon en Anglais) que j’ai fait à Brighton en Angleterre ! Cela symbolise le véganisme, un engagement très important tout comme le féminisme.

A quel âge t’es-tu fais faire ton premier tatouage, c’était quoi et c’était où ?

C’était à 17 ans, sur mon torse, dans le décolleté : une petite signature, celle de mon papa qui nous a quitté trop tôt, un hommage que j’étais sûr de ne jamais regretter !

A choisir : tes tatouages ou ta chaîne YouTube et tes loulous. Que choisis-tu de garder ?

A la limite je choisis ma chaîne Youtube et ma communauté que j’adore, et je me refais pleins de tatouages depuis zéro, c’est comme une toile vierge et je vais m’éclater !!

As-tu des fantasmes, peux-tu nous en détailler un ?

J’en ai pleins, mais je considère que les véritables fantasmes sont ceux que je ne souhaite pas faire passer à la réalité. Ce serait donc de faire l’amour avec un extraterrestre, je suis sûre que ce serait des sensations complètements inédites !!

Tu testes des sextoys, quel est pour toi, le meilleur actuellement et pourquoi ?

J’hésite grandement encore entre 2 Womanizer, le Pro 40 et le 2GO … les deux ont des avantages fous !

Mais ça reste de la stimulation clitoridienne sans contact, c’est devenu indispensable comme sensation pour moi !!

Et le pire ?

Je ne vais pas parler des sextoys en Jelly à 10 balles qui se collent au fond des tiroirs, mais j’ai été sérieusement déçue par Smile Makers, la marque distribuée à Monop’. Super fun et accessible, mais les sextoys ne sont vraiment pas ouf et trop chers.

Serais-tu prête à proposer un test à mes lecteurs sur mon blog ?

Ah mais y’a pas de souci !!

Ce qui serait cool c’est un article dans lequel on met en regard nos deux avis sur un même produit, sans se concerter à l’écriture !

Quel est ton souvenir de test de sextoy le plus sympa ?

C’était le bain sensuel de Shunga, qui transforme l’eau du bain en gelée bleue ! C’était trop marrant et il faut vraiment que je poste ça sur ma chaîne…

Je trouves pas ça forcément super sexy mais c’est juste drôle !

Avec le succès tu attires des Troll. Comment gères-tu les commentaires les moins sympa ?

La plupart vont dans les spams avec les filtres Youtube, le système de blacklistage de mots clés … ça aide !

Mais franchement les insultes sont toujours les mêmes, on dirait des robots et ça me touche plus du tout !

As-tu des conseils à donner pour les YouTubers en herbe ?

Je pense qu’il faut faire ce qu’on aime, s’amuser et être à l’aise devant la caméra !

Plus facile à dire qu’à faire mais ça se travaille.

Bien travailler le montage aussi, essayer d’être efficace dans son discours, car les « viewers » décrochent vite !

Sexuellement, comment te décrirais-tu ?

Épanouie, c’est sûr !

Surtout depuis que je me sens bien par rapport à mon corps, c’est le plus important à mes yeux.

Après j’ai des sexualités très différentes d’un partenaire à l’autre, d’une relation à l’autre, voire même au fil du temps !

Peux-tu détailler un peu plus, un exemple peut-être ?

Selon l’humeur, j’aime autant le sexe très soft, tout en douceur et en lenteur, comme je peux aimer le sexe ultra sauvageet les jeux de domination.

Que penses-tu des poils sur un homme, et chez une femme ?

Je pense que nos préférences n’en sont pas vraiment, dans le sens où on est tellement imprégnés de préjugés hérités de la société sur ce sujet que nos avis en sont pollués …

Pour ma part je me sens assez déconstruite pour laisser mes poils pousser, en enlever, voire les colorer !

Je m’épanouie comme ça dans mon corps et je suis plus sensuelle comme ça qu’en me pliant à des choix qui ne me ressemble pas.

Et pour moi la question n’est pas différente (Ne devrait pas l’être) pour un homme ou une femme.

Tu vas bientôt créer ton blog, peux-tu nous dire de quoi il parlera ?

Ce sera un site qui sera le lieu de tous mes futurs projets !

A son lancement il y aura une section blog avec des articles, une section vitrine pour exposer ma façon de travailler avec les marques en toute transparence, et une section discussion pour que les gens puissent échanger dans un espace sécurisé.

Pourquoi veux-tu créer un blog. Te sens-tu limiter par YouTube ?

L’écrit me manque un peu, j’ai parfois envie de plus de détail, c’est ce qui fait que je fais souvent des vidéos très (Trop pour YouTube) longue !

Mais je ne me sens pas limitée par YouTube, au contraire, les acteurs de la plateforme qui travaillent dans l’ombre sont très encourageant envers mon travail et moi.

Quel serait ou quel est, le tatouage que tu as ou non, qui te représenterai le plus ?

Je me ferais bien tatouer le mot « creep » qui désigne une personne un peu bizarre, décalée, rapport aussi à la chanson de Radiohead qui me touche particulièrement …

Je me suis toujours sentie différente, dans le bon sens du terme pour moi, mais pas forcément pour tout le monde.
Ça me définit bien !

Voilà, le dernier mot te revient. Un petit mot pour mes lecteurs ?

Continuez à vous libérer, à prendre à pleine main, à pleine bouche et en plein cœur votre sexualité, votre plaisir et celui des gens qui la partagent avec vous.

Ça fait partie de notre bien-être et ça peut tout changer, en nous comme dans le monde !

Voilà mes Brigands, j’espère que cette interview vous aura plu, qu’elle aura pu vous faire découvrir Clemity Jane et son univers. N’hésitez pas à visiter sa chaine ou à la suivre sur Twitter et Facebook. N’oubliez pas de laisser un commentaire ou de noter cet article.

 

Encore merci à Clemity pour sa gentillesse et le temps qu’elle m’a consacré.

Gros bisous

K.

Au sujet de l'autrice

Kmille

Présente sur internet depuis 4 ans grâce à ce blog, j’ai ressenti à 33 ans le besoin de me mettre en danger en me lançant le défi d’écrire plus régulièrement. En complément de mes tests de sextoys ou de tenues et mes conseils sexo, l’évidence de proposer moult histoires érotiques, de récits coquins ou de créer un roman pervers s’est imposée à moi. Le partager avec vous constitue une grande partie du plaisir que j’ai à le produire.

2 commentaires

  1. lempereurdu13

    Bonjour Clemity Jane, hello Kmille.
     
    Cette entrevue avec Kmille m’a permis de te découvrir un peu plus 🙂
     
    J’aime beaucoup ce que tu fais !
    Le ton, la liberté de parole, la non prise de tête ou encore la variété des sujets abordés, je trouve que cet ensemble parle aux personnes de toutes générations …
     
    Même si ta chaîne est très orientée vers un public dans ta tranche d’âge ( et c’est très bien de les « initier » un peu LOL ), je pense que des  » vieux  » comme moi auraient tout intérêt à y jeter un œil de temps en temps …
    Cela les aiderait, peut être, à comprendre cette génération Z, si mystérieuse à leur yeux justement 🙂 ( avec la vue qui baisse, pas facile ! )
     
    Merci à toi 🙂

    Réponse
    • Je plussoie 😉

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecrire pour LDdK

LDdK - Recherche Auteur-rice

Espace Libido

Dorcel Store

Vends ta Culotte

Viens papoter !

Abonne-toi à ma newsletter

et reçois tous les mois une photo exclusive

Merci pour ton inscription

Partager