Hey, coucou mes Brigands, j’espère que vous allez bien ? Aujourd’hui, je vous propose un nouvelle interview. Ça fait déjà quelques mois que je n’en ai pas publiée, par manque de temps alors, c’est avec plaisir que je vous partage avec vous, cette interview du webmaster du site Voissa.com. Je pense que vous le connaissez tous, et si ce n’est pas le cas, j’espère que ce sera là, l’occasion de le découvrir ou … de le redécouvrir 😀

Je remercie le webmaster de Voissa qui a souhaité rester anonyme et que j’appellerai donc, VoissaMaster, ça claque n’est-ce pas 😀 , enfin merci à lui pour avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions.

Si cette interview vous a plu,  n’hésitez pas à laisser un petit commentaire et si elle vous a donné envie de rejoindre la communauté des Voissanautes, n’hésitez surtout pas 😆

Bonne lecture mes Brigands.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je me présente sous le sobriquet de VoissaMaster et je suis l’un des webmaster du site Voissa.com.

Pour les rares lecteurs qui ne connaissent pas Voissa, peux-tu expliquer ce que vous y proposer et ce qu’ils peuvent y trouver ?

Voissa est une communauté amateur, dans laquelle se retrouvent des gens qui ont envie de partager leur intimité, de créer un jardin secret et parfois même de se rencontrer.

C’est un lieu de partage, d’échange, de respect et d’amour. J’insiste sur le fait que le respect est un point fondateur de notre communauté. Je dirais que chacun a sa propre utilisation de Voissa, certains se montrent, d’autres regardent, mais je vais quand même lister ce qu’on peut y faire 😀

– On peut se montrer, en photo ou vidéo.

– On peut participer sur le forum, pour parler de sexe, de problèmes intimes, de fantasmes et bien sur de débattre de sujets plus sérieux (Ou pas).

– Sur Voissa on peut créer un blog, publier ses petites annonces de rencontre, discuter sur le chat ou par l’intermédiaire de messages privés. Enfin on peut publier ses histoires érotiques (Réelles ou fantasmées) et ses humeurs.

Nous essayons de pousser nos membres à publier du contenu de qualité et esthétique.

Si je ne me trompe pas, Voissa est en ligne depuis 1999, peux-tu nous dire comment avez-vous eu l’idée de créer ce site et pourquoi ?

Voissa n’a pas toujours été une communauté. Au tout départ c’était un annuaire de sites gratuits. L’idée était de proposer un lieu ou les gens pourraient trouver les meilleurs sites coquins, tout en profitant du classement par catégorie.

Je crois que Voissa a été le premier annuaire de ce genre, suivi par d’autres (Pas forcément pour copier).

Nous sommes cependant, resté différent, car la sélection des sites était drastique, notamment en refusant les sites qui comportaient trop de publicité.

Depuis toutes ces années, ta vision sur le sexe, sur les hommes et les femmes, a-t-elle changé ? Si oui, est-ce grâce ou à cause de Voissa ?

Je pense que personne ne peut évoluer sur Voissa et dire que sa vision de la sexualité n’a pas changé au fil des ans.

C’est un endroit formidable pour partager sur un sujet qui reste malgré tout (Et assez bizarrement) tabou. Chacun peut se livrer sans risque et c’est un moyen de s’épanouir. Donc je dirais que grâce à Voissa ma vision du sexe a changé, je ne pense plus que c’est un sujet qui doit rester tabou, il faut en parler librement et sans honte.

Un site comme le vôtre, entraîne j’imagine, un nombre important de faux comptes, de « Fake ». Comment gérez-vous ce problème, comment les détectez-vous ?

Nous avons une équipe de modération incroyable et fidèle, amoureuse du site et qui se donne tous les jours pour protéger notre communauté. Il y a une part de technique avec les admins bien sûr, mais rien ne remplace l’humain.

Je profite de cette interview pour les remercier chaleureusement, pour leur motivation sans bornes.

As-tu quelques conseils à donner aux personnes qui souhaitent créer un compte sur Voissa ?

Aucun justement. Créez vous un compte, baladez vous, profitez, faites votre propre expérience 😉

Comment conjugues-tu ta vie professionnelle et ta vie de couple ?

Je dirais assez bien, même si Voissa est prenant. Je ne parle pas beaucoup du site à ma moitié mais il s’avère que ce n’est plus tout à fait vrai, car pour la nouvelle version je lui demande de nous aider avec le nouveau logo 😀

De manière générale, que penses-tu de l’image de la femme, retranscrite par des sites comme Voissa ou PornHub, YouPorn, etc. ?

Je pense que Voissa et les Tubes (C’est comme ça qu’on les appelle) ne peuvent pas être comparés dans la même phrase.

Je ne tire pas sur les Tubes, ils répondent à un besoin masturbatoire immédiat, mais je pense que Voissa propose quelque chose de tout à fait différent, notamment sur la façon de présenter le sexe et ceux qui le pratique.

Sur notre site, nous essayons de promouvoir le contenu de qualité, la créativité, l’esthétisme, une certaine forme de sensualité. Voissa n’est pas un site porno, c’est un site qui parle de sexe sous toutes ses formes, la différence me semble importante.

Par extension, que penses-tu de l’image donnée par les femmes qui s’exhibent sur le net (Twitter, xHamster, Sharesome, et ailleurs) ?

L’image renvoyée par ceux qui s’exhibent et ce qu’ils sont vraiment est très différente.

Beaucoup de Voissanautes se montrent avec une certaine assurance, pourtant ce sont bien souvent des gens plus pudiques et moins surs d’eux dans la vie.

J’ai un exemple qui me vient en tête, celui d’une femme qui poste de très belles photos d’elle et qui pourtant un jour s’est fait attraper à poster des photos qu’elle avait trouvé sur le net. A première vu cela paraît dérangé et je dirais encore plus quand on voit ses photos à elle, pourtant après avoir discuté avec, j’ai compris que son assurance affichée ne traduisait pas son manque de confiance en elle dans la vie de tous les jours.

Que penses-tu du féminisme présenté dans les médias ?

Je pense qu’il y a deux types de féminisme, celui des opérations coup de poing, avec notamment des femmes qui se jettent seins nus dans une église puis celui qui demande des comptes mais qui me semble plus constructif.

Le féminisme n’appartient pas qu’aux femmes, pas plus que la lutte anti-raciste qu’aux gens de couleur. Je me sens pleinement concerné par ces sujets et je pense qu’il faut continuer à les aborder, à en parler. La situation ne peut pas être laissée telle quelle. Les femmes n’ont pas à se plier à qui que ce soit !

Te sens-tu féministe ?

Absolument !

Kmille - l'interview du  webmaster de Voissa

Te trouves-tu épanoui, dans ta vie sexuelle et en dehors ?

Oui, j’essaie d’adopter une philosophie assez simple : A savoir que la vie est vraiment courte, donc il faut en profiter le plus vite possible 😀

A quel âge et avec qui as-tu vécu ta première expérience sexuelle ?

18 ans mais j’avais dit à la fille que je l’avais déjà fait plusieurs fois, avant 🙁

Qu’est-ce qui t’attire physiquement, chez une femme ou un homme ?

Je ne suis pas attiré par les hommes, je suis pleinement hétérosexuel.

Pour les femmes j’aime les jolies poitrines 😳

A l’inverse, que trouves-tu rédhibitoire ?

Les poils, désolé 🙁

Nous avons pour la plupart des fantasmes … Certains pensent qu’ils permettent de faire travailler notre imagination et de varier nos expériences sexuelles, qu’en penses-tu ?

Je pense que c’est essentiel. Je ne vois pas la vie sans fantasmes.

J’ajoute que beaucoup d’individus ne vivent pas la vie sexuelle qu’ils aimeraient avoir. Pour faire plus direct je dirais qu’il y a beaucoup de misère sexuelle. Le fantasme permet de vivre des choses que l’on ne vivra jamais et ce par procuration.

Il ne faut pas les combattre mais plutôt les entretenir et les respecter.

Pour toi, est-il important, utile ou inutile de les réaliser ?

Non ce n’est pas important, mais je n’invite personne à refuser de les réaliser si l’occasion se présente 😆

En plus de tes fantasmes avouables, en as-tu un inavoué ? Si oui, peux-tu nous le raconter ?

Je dirais que faire l’amour à plusieurs femmes en même temps, pendant un week-end entier serait mon plus grand fantasme. 😳

Fais-tu la différence entre un fantasme et une envie ? Si oui, laquelle ?

Bonne question. Je pense que c’est un bon sujet de Philo pour les épreuves du bac de l’année prochaine.

Je pense que l’envie est soudaine, animale … alors que le fantasme est plutôt quelque chose de réfléchi.

Les deux peuvent d’ailleurs cohabiter voire, l’un marcher sur les plates-bandes de l’autre.

Ado, comment étais-tu ?

Plutôt extraverti.

Comment imaginais-tu ta vie à cet âge ?

Je pensais devenir un entrepreneur avec beaucoup de salariés. Aujourd’hui, je pense au contraire qu’il faut être entrepreneur mais tout en gardant la plus grande flexibilité possible.

Comment l’ado que tu étais, jugerait l’adulte que tu es devenu ?

J’imagine qu’il me trouverait vieilli et qu’il serait déçu de voir que la promesse de ne jamais perdre ses cheveux n’a pas été tenue 🙁

Voilà, nous arrivons à la fin de cette interview, merci pour le temps que tu y as consacré. Je suis sûre qu’elle intéressera mes lectrices et lecteurs, as-tu un dernier mot à leur dire ?

Rejoignez-nous sur Voissa.com, plus on est de fous … plus on rit 😀

Voilà mes Brigands, j’espère que cette interview vous aura plu. Peut-être vous aura-t’elle donné envie de découvrir ou de redécouvrir Voissa.com et pourquoi pas, de rejoindre la communauté des Voissanautes. En tout cas, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire et ainsi, à participer au tirage au sort du mois.

Encore merci à notre VoissaMaster pour le temps qu’il m’a consacré et pour ses réponses.

Gros bisous.

K.