Test du Womanizer Premium

Test du Womanizer Premium

Temps de lecture ≈ 14 min.

Hey, salut mes Brigands, j’espère que vous allez bien ? Bon ok, c’est le début de semaine, il fait chaud voire lourd pour certains et franchement si nous étions tous en vacances sur une belle plage de sable fin on irait tous hyper mieux ^^.

Oui mais voilà on taf !!!

Donc ok, ça va moyen quoi 😆 mais permettez-moi, aujourd’hui, de vous proposer l’objet de tous les plaisirs pour vous, Mesdames, désolée Messieurs 😐 , grâce à mon partenaire Passage du Désir j’ai le plaisir de vous proposer mon test du Womanizer Premium. C’est cool ça, non ?

Quoi, hein ?! Encore un Womanizer !! Oui j’avoue, ça fait beaucoup de Womanizer, ça finit par revenir un peu cher, mais si vous avez fait l’impasse sur le Inside Out et sur le Starlet alors peut-être que celui-ci pourrait être le bon, non ?

Allez, on se lit mon test et on voit ce qu’il en est, ok …

PRÉSENTATION

Je n’ai eu le plaisir que de recevoir le produit « Test », je n’ai donc pas eu l’occasion de vérifier le contenu de la boite, du coup si vous en commandez un, je vous invite à me dire comment est, ce contenu 😆 Par contre, j’ai eu le Womanizer Premium entre les mains (Heureusement ^^) et je n’ai qu’un mot à dire … que de progrès …

On a tous entendu dire que les Womanizer étaient bruyant et je ne pourrais le dire autrement ; même si une fois en place, sur le clitoris, le bruit est amoindri. Dès que nous lui relevons la tête (Pour qu’il respire un peu le pauvre …) bing, le bruit. Là, Womanizer a pensé à nous et nous propose le mode « Smart Silence ».

« Smart Silence !!! C’est quoi ste truc !? »

Pour faire simple, le « Smart Silence » met en « veille » le Womanizer Premium dès qu’il n’est plus en contact de notre peau. Du coup ben c’est le silence et dès qu’on le positionne sur le clito il nous stimule à nouveau. Bon ça marche sur le clitoris mais pas que hein … c’est pas si « Smart » que ça ^^, s’il est en contact avec votre peau ou votre téton, il active le « Pleasure Air ». Ça reste, je trouve, un bon moyen de lutter contre son bruit trop … bruyant 😆

Ensuite Womanizer nous propose un mode dit : « Pilote automatique ». L’idée est là encore assez sympa puisqu’elle nous promet une gestion totale de notre stimulation. Pour faire simple c’est lui qui gère l’intensité du « Pleasure Air » tout en nous laissant le choix des paliers d’intensités disponibles. Ainsi nous avons trois modes : Mode doux (Intensité de 1 à 4) – Mode moyen (Intensité de 1 à 8) et Mode intense (Intensité de 1 à 12).

Le Womanizer Premium débutera sur la première intensité (Très douce) puis en changera aléatoirement. C’est une sorte de « random » quoi …

Pour le reste c’est du classique, 12 intensités différentes du « Super soft » au « Super power », pour ceux qui connaissent les Womanizer c’est basique. Quatre boutons [+], [-], [Mode] et [On/Off] et trois LED rouge qui nous indiqueront l’état de la batterie et le mode automatique en cours (Tout est détaillé dans la notice). Je précise ici que le « Smart Silence » est désactivable en appuyant deux secondes sur les boutons [+] et [-]. Pour le réactiver il suffira de procéder de la même manière 😆

On changera de mode automatique en appuyant sur les boutons [+] ou [-], les LED nous indiquant dans quel mode automatique nous sommes (Là encore la notice est très bien détaillée).

Bien sûr, il est étanche et je vous invite vraiment à l’utiliser dans votre bain, les plaisirs seront vraiment sympas vous verrez 😆

Enfin, comptez 2 heures pour une charge complète qui vous donnera jusqu’à 240 minutes de plaisir.

 

Ah oui, j’allais oublier, il est disponible en trois colories : Noir – Blanc et Rouge (Ici testé).

ASPECT & DESIGN

Comme d’habitude Womanizer nous propose un design de qualité qui plaira, à n’en pas douter, à une majorité de personne. Mais, derrière se design tout en courbe se cache une recherche particulière … ce design est adapté, je trouve, au mode « Pilote automatique », je vous en dis plus juste après. Sachez cependant que le Womanizer Premium peut se glisser entre vos cuisses, il gardera sa place sans difficulté ni gène et stimulera votre clitoris sans avoir besoin de le tenir.

Vos mains seront libres de caresser toutes les zones érogènes que vous souhaitez …

USAGE & ERGONOMIE

Ergonomiquement rien à redire les boutons tombent sous les doigts, c’est pensé et bien pensé, je n’ai rien à redire et c’est rare 😆

Quant à son utilisation je ne m’attarderai ici, que sur son mode « Pilote automatique » et sa faculté à rester en place entre nos cuisses.

Pour moi c’est la meilleure façon de tirer parti de tout le potentiel de ce Womanizer Premium et de son mode automatique. Ainsi on se love sur le canapé, on le place entre nos cuisses et sans s’occuper du reste on se mate le match de l’équipe de France contre l’Uruguay (Bah quoi, c’est la Coupe du Monde merde !!!).

Image illustration - Les tests de Kmille : le Womanizer Premium

Plus sérieusement je trouve que c’est logique de l’utiliser ainsi car si vous activez le mode automatique et que vous le tenez euh … à quoi ça sert !!! Autant appuyer sur les boutons [+] et [-] c’est plus sympa 😐

EFFICACITÉ & PERFORMANCE

Bien qu’intéressant, le mode « Pilote automatique » m’a laissé sur ma faim, clairement, si vous souhaitez jouir rapidement ce n’est pas le mode qu’il vous faut. Préférez-lui le mode manuel qui vous fera décoller sans soucis. A l’instar des autres Womanizer ce Premium sait être efficace.

La première intensité « Super soft » est très douce, vraiment agréable pour celles qui ont un clitoris plutôt sensible ou celles qui, comme moi, aiment débuter tout en douceur …

Image illustration - Les tests de Kmille : le Womanizer Premium

Comme d’habitude avec les Womanizer c’est cher mais c’est efficace !!!

QUALITÉ & FINITION

Je ne vais pouvoir parler, ici, que de ce que j’ai entre les mains et donc du Womanizer Premium. Ça va être rapide vu que je n’ai rien à lui reprocher si ce n’est, peut-être : Le « Smart Silence » qui est peut-être un peu trop sensible mais bon, je chipote car vraiment niveau qualité ou finition on est vraiment sur du bon …

Les boutons sont là où il faut, le liseré est sympa. Pour moi il est beau et de bonne qualité …

CONCLUSION

Très personnellement je suis un peu perplexe avec le mode « Pilote Automatique » je le trouve sympa mais il aurait pu être encore mieux. Les changements sont trop vifs j’aurais aimé que ce soit plus crescendo, plus linéaire tout en étant plus fougueux. C’est difficile à expliquer autrement qu’en disant que j’aurai aimé qu’il me fasse perdre pieds, vous savez le genre de mode qui nous surprend tout en restant continu sans soubresaut.

J’ai par contre apprécié le « Smart Silence » qui supprime enfin le reproche du bruit. Je précise qu’une fois en contact avec le clitoris tous les Womanizer sont relativement silencieux, perso ce bruit ne m’a jamais dérangé. Mais je comprends que ça puisse gêner, avec ce mode enclenché on aimera l’utiliser n’importe où et surtout n’importe quand, de jour comme de nuit 😆 sans avoir à se demander si la chambre d’à côté va l’entendre.

Au final c’est un très bon Womanizer qui innove en nous proposant une solution au bruit et un mode qui nous irradiera d’une agréable stimulation sans avoir besoin d’y toucher.

Marque : Womanizer

Longueur : 16 cm

Largeur : 5 cm

Poids : 135 g

Inclue : Câble USB

Fonction : 12 intensité

Batteries : Lithium-ion

Boutique : Passage du Désir

Lien URL : Fiche produit

Waterproof : Oui

Prix : 189 Euros

Points forts

Waterproof.
Le mode « Smart Silence ».
Un design ergonomique.
Un « Super soft » très doux.

Points faibles

Le mode « Pilote automatique » pas assez linéaire.

  • Aspect & Design 95%
  • Usage & Ergonomie 90%
  • Efficacité & Performance 80%
  • Qualité & Finition 90%

%

Note

Merci à Léa de chez Passage du Désir pour m’avoir proposé ce Premium de Womanizer.

Au sujet de l'autrice

Kmille

Présente sur internet depuis 4 ans grâce à ce blog, j’ai ressenti à 33 ans le besoin de me mettre en danger en me lançant le défi d’écrire plus régulièrement. En complément de mes tests de sextoys ou de tenues et mes conseils sexo, l’évidence de proposer moult histoires érotiques, de récits coquins ou de créer un roman pervers s’est imposée à moi. Le partager avec vous constitue une grande partie du plaisir que j’ai à le produire.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à ma newsletter

et reçois tous les mois une photo dédicacée

Merci pour ton inscription

Partager