L’étudiante coquine publié le 27 septembre 2014

Coucou mes loulous j'espère que vous allez bien, car, aujourd'hui, j'vous propose une nouvelle catégorie "scénarios" le premier scénario de cette catégorie est : l'étudiante coquine.

 

Mais attention, je ne vous propose pas des scénarios tout faits tout mâchés, non, je vous propose d'y participer...car oui le but est de vous faire participer, de vous donner la possibilité de faire fonctionner votre imagination.

Souvent, je vous dis de laisser voguer votre imagination, mais, si vous n'avez pas l'habitude de vous lâcher, je me doute que ce ne doit pas être facile, alors pour vous aider à la débrider (votre imagination), voici cette catégorie, j'espère qu'elle vous servira, ou encore mieux, qu'elle vous plaira.

Je détaillerai la situation, je vous indiquerai le début du scénario, et se sera, ensuite, à vous de le continuer, j'essaierai de titiller votre imagination avec quelques photos sexy de moi, vous, après, vous terminerez le scénario, si vous le souhaitez, et se serait super, vous pourrez me l'envoyer par mail...une semaine après la publication (environ), je terminerai le scénario avec la suite que vous m'aurez envoyé, bien sûr, je choisirai la plus sympa, à vous de vous lâcher.

 

Allez, on commence 😉

 

Scénario : l'étudiante coquine

 

la situation : Une étudiante d'une vingtaine d'année, très coquine, a besoin de cours de soutien (à vous de choisir la matière), vous répondez à l'annonce et la rejoignez chez elle.

le lieu : Le scénario se déroule chez elle, un modeste appartement type Studio, il se situe au fond d'un pallier, aucun vis-à-vis.

période : Le scénario se déroulera en fin de journée, après 17 heures, un soir de la semaine.

 

Kmille - scénario l'étudiante coquine

 

Après être tombé sur l'annonce qu'une étudiante à laissé sur le comptoir du boulanger, vous découpez son numéro de téléphone, et, dans votre voiture, vous composez le numéro, trois sonneries plus tard une voix douce et joviale raisonne dans votre combiné, elle vous explique en quelques mots qu'elle est complètement largué à la fac, et qu'elle a besoin de soutien, sans quoi elle passera à côté de son année.

Sa voix vous plait, vous l'imaginez, belle et sexy, vous prenez à la hâte un rendez-vous, pour voir avec elle ses lacunes...

Deux jours après vous vous présentez devant son entrée, une façade modeste, grisonnante, pas toute fraîche, vous sonnez à l'interphone, l'étudiante répond, vous indique son étage, son numéro d'appartement, et vous ouvre, sa voix est toujours aussi sensuelle.

Vous montez les étages quatre à quatre, vous êtes dans la force de l'âge 😉 très vite, vous arrivez devant sa porte, pas de sonnette, alors vous cognez à la porte.

 

L'étudiante vous ouvre...

 

 


 

Je frappe à la porte, qui bientôt s'ouvre...

 

Une jolie fille apparaît dans l'embrasure de la porte : pas très grande, blonde, cheveux longs et mouillés, pieds et jambes nues, simplement vêtue d'une serviette de bain enroulée autour du corps, pas maquillée, la bouche pulpeuse et la moue mi-boudeuse, mi-rieuse, le rouge aux joues...

Elle sort manifestement de sa douche et à l'air décontenancée par ma ponctualité...

Elle me fait entrer, me demande un peu gênée de ne pas faire attention au désordre, et me demande de l'excuser quelques minutes, le temps qu'elle s'apprête un peu...

Pendant qu'elle s'est réfugiée dans la salle de bain, je jette un regard circulaire sur le studio, un convertible déplié, les draps en bataille, un ours en peluche contre l'oreiller et une petite nuisette tire-bouchonnée.

Un bureau style Ikéa avec des papiers, des bouquins et des magasines féminins en désordre, une chaise sur laquelle pendent une petite culotte et une brassière rose vichy, un coin cuisine en désordre également, avec une banane à demi-épluchée sur la table.

 

Enfin, elle sort de la salle de bain, beaucoup plus présentable que tout à l'heure : elle a séché ses cheveux, les a rassemblés en queue de cheval, s'est fait un peu les yeux, à enfilé un débardeur blanc et une mini-jupe plissée écossaise ainsi que des ballerines.

L'étudiante m'explique qu'elle est en première année de fac de lettres modernes, qu'elle s'est pas mal amusée...notamment avec les garçons, je crois comprendre...que les examens approchent et qu'elle a beaucoup de retard par rapport au programme.

Je lui demande dans quel domaine ou matière je peux l'aider et elle me dit qu'elle a un cours difficile sur la littérature libertine du 18ème siècle, et notamment le Marquis de Sade, Casanova...

Je suis réponds que ça tombe bien, parce que je connais assez bien.

 

 

Kmille - scénario l'étudiante coquine

 

Nous nous installons à son bureau, l'un à côté de l'autre, commençons par faire un peu de ménage puis débutons l'étude de "Justine, les infortunes de la vertu"

Elle a un pu de mal à comprendre les subtilités de cette écriture, je la sens troublée par l'histoire de cette jeune fille, toujours mal récompensée des efforts qu'elle fait pour rester dans le droit chemin.

En même temps, je m'aperçois, involontairement - mais nous sommes si proche l'un de l'autre, par l'échancrure de son débardeur, qu'elle ne porte pas de soutien-gorge, et je devine ses petits tétons se dresser et pointer à travers le tissus.

L'espace est assez exigu, je sens parfois sa jambe frôler la mienne, sans que je sache si elle le fait exprès et qu'elle conduite dois-je tenir.

 

Quand nous abordons des scènes un peu lestés, je sens mon étudiante rougir et s'agiter sur sa chaise, croiser et décroiser les jambes. Comme pour se donner une contenance.

Du coup, sa jupe, déjà pas très longue, bien qu'elle tire dessus régulièrement et pudiquement, remonte inexorablement sur ses cuisses, et je ne peux m'empêcher d'être attiré par ce spectacle touchant, discrètement, en tout cas j'essaie de l'être.

Elle ne porte pas de collant, et je peux admirer sa peau satinée, halée, signe qu'elle est souvent jambes nues...et, je ne peux m'empêcher de me demander quel style de culotte mon étudiante porte-t'elle, voir même si elle en porte une (vu qu'elle n'a pas jugé utile d'enfiler un soutien-gorge...mais il est vrai que ses seins sont menus), et au delà, qu'elle joliesses cachent ce petit kilt...

 

La suite, au prochain épisode...

 



Kmille - scénario l'étudiante coquine

 

Voilà, merci à vous tous pour votre participation, j'ai eu le plaisir de lire de très très bon texte, le choix à été difficile, et je dois même dire que certains m'ont donné l'idée de créer de nouvelles catégories, notamment une catégorie "roman" avec la suite de @Ctof qui est juste parfaite, mais un peu longue pour cet article, au final, elle mérite vraiment d'être dans une catégorie à part entière, je suis, en ce moment même en train de voir avec lui ce qu'il en pense, j'espère qu'il sera d'accord...

 

Bref, ici, j'ai choisi de publier la suite de @Almaviva, que je trouve très sympa, bien détaillée, j'espère qu'il nous gratifiera d'une suite à sa suite, n'hésitez pas à l'encourager en ce sens, les commentaires sont là pour ça, et là, pour le coup je vous encourage à laisser nombre de commentaires...donner votre avis, vos idées, bref dites ce que vous en pensez...la conversation continue dans les commentaires 😉

 

Encore une fois, merci à tous pour votre participation.

Et si vous souhaitez une suite avec un nouveau début de scénario, n'hésitez surtout pas à laisser un petit commentaire pour laisser vos impressions sur cette nouvelle catégorie.

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille