Le Keri de Svakom publié le 6 novembre 2017

Hey, salut mes Brigands, comment ça va ?

Bon, je sais, les vacances sont terminées, c’est le début de la semaine donc ça va moyen moyen. C’est pour ça que je vous propose, aujourd’hui, le test d’un stimulateur clitoridien de Svakom, le Keri.

 

Et pour ceux qui me lisent, je vous propose, avec ce test, une petite histoire coquine qui servira de mise en situation de ce sextoy. Bien sûr, pour les ressentis je n’utilise que les miens …

C’est, je pense, une bonne façon de présenter ce joujou, non ?

 

Allez, sans plus tarder, je vous invite à lire ce petit test.

Bonne lecture mes Brigands.

Caractéristiques
  • Marque Svakom
  • Longueur en cm 17,4
  • Poids en g 56
  • Fonction 5 modes + 5 intensités
  • Inclue Câble USB + pochette
  • Boutique Espace Plaisir
  • Lien URL Fiche produit
  • Waterproof Oui
  • Garantie 1 an
Présentation

Le Keri de Svakom est un stimulateur clitoridien « précis ». Sa tête imite la forme du dernier phalange du doigt ( un très gros doigt ) puisqu'il mesure ( le dernier phalange ) environ 5 centimètres.

Sa forme élancée permet, aussi, une utilisation durant la pénétration.

 

Ce Keri existe en deux coloris, le violet ( présenté ici ) et le rose.

Un seul bouton viendra l'allumer, changer de modes de vibrations, modifier l'intensité et l'éteindre. Vous verrez c'est bien chaud ^^

 

Il se charge en 1 heure pour une durée d'utilisation d'environ 2 heures.

Et bien sûr il est Waterproof. Sympa pour l'utiliser dans votre petit bain ... ou sous la douche.

 

La silicone utilisée pour ce Keri est respectueuse de l'environnement, ça c'est cool !

Par contre, elle attrape la poussière et ça c'est chiant !!!

 

Enfin pour ajouter une petite touche d'élégance, Svakom a intégré à son Keri une petite plaque d'acier inoxydable gravé à son nom. Sympa, en tout cas moi, je trouve ça sympa !

Ergonomie

C'est là qu'on s'amuse !!!

 

Un " putain " de bouton, un seul oui, servira à tout faire :

- Pour l'allumer : appuyer 2 secondes sur le bouton.

- Pour changer de mode : appuyer 2 fois sur le bouton.

- Pour modifier l'intensité : appuyer 1 fois sur le bouton.

- Pour l'éteindre : appuyer 4 secondes sur le bouton.

Vous voyez la tannée ? Non ?

Et bien imaginez tout ça, au moment de l'utiliser, sympa non ?

 

Plus sérieusement … on aurait vraiment aimé avoir, je sais pas moi, deux boutons en plus, un [+] et un [-] histoire de pouvoir modifier l'intensité et utiliser ce bouton unique pour changer de mode, l'allumer et l'éteindre. Ça me semble beaucoup plus logique. Là au final, franchement, c'est très … frustrant et vraiment emmerdant à l'utilisation.

 

Ça, c'était pour le bémol; le gros bémol.

Mais heureusement, il n'y a pas que ça …

 

La tête de Keri est assez large pour permettre la stimulation du clitoris. Elle est précise sans être trop précise.

Son corps volontairement fin permet une pénétration facile pour une stimulation interne plus agréable. Il est à noter que monsieur pourra en même temps nous pénétrer.

Les sensations en seront plus sympas.

 

Kmille teste le Keri de Svakom

 

On pourra aussi, à loisir, lors de la pénétration, l'utiliser pour stimuler le clitoris. Et ça, sans aucune gêne.

Et puisqu’il est étanche il pourra vous accompagner jusque dans votre salle de bain ou salle d’eau et vous apporter un peu de plaisir, là, dans l’intimité de votre toilette.

Utilisation

Perso j'ai apprécié sa courbure de 10° ( environ ) qui, je dois bien le dire, permet une utilisation sans effort, la tête trouvant le clito sans que l'on ait besoin de se démettre l'épaule. Et ça franchement c'est super sympa, mon épaule dit : « Merci ! »

 

La main, elle aussi, dira merci puisque nous n'aurons pas besoin de casser notre poignet.

 

Seule ou à deux, ce stimulateur clitoridien pourra être utilisé.

 

Seule : on aimera la stimulation du clitoris, des lèvres et on appréciera se pénétrer avec et stimuler l'intérieur de notre petit vagin.

A deux : on continuera de stimuler notre clitoris ou on pourra demander à notre petit Keri d'accompagner monsieur dans notre antre si … humide ! Monsieur ressentira avec nous les vibrations et vivra notre plaisir …

 

Kmille teste le Keri de Svakom

 

J'apprécie aussi, le côté plat de sa tête qui, au moment de jouir, est très agréable. J'adore l'appuyer sur mon clitoris tout comme monsieur le ferait. J'avoue que ça décuple mon plaisir. Mais c'est très personnel hein !

L'histoire érotique

Encore une fois mon homme me fait faux bond, et je me retrouve à devoir aller, seule, chez ma belle-mère pour y déposer son chien que nous avions en garde depuis … depuis 3 semaines déjà. Jeanne était partie en croisière avec son nouveau jules, Serge.

Oui je sais, allez lâchez-vous, on l’a tous en tête : « Jea-a-nne et Se-e-erge coup de foudre au match de Volley-Ball … ». Et, et bien figurez-vous qu’ils ne se sont pas rencontrés au Volley-Ball mais à la pétanque. Elle devait jouer le cochonnet …

 

Je l’aime bien, quand même, ma belle-doche … même si parfois, elle est un peu chiante à toujours donner raison à son fils. Enfin, passons …

 

J’arrive à 21 heures chez Jeanne, et après 300 kilomètres, je n’ai qu’une hâte me blottir dans le lit et dormir … enfin, pas avant d’avoir pris le temps de me faire du bien. Oui, peu importe que je sois chez ma belle-mère j’aime me faire jouir avant de dormir et vu que mon homme me délaisse quelque peu … sexuellement parlant … et bien je dois bien m’occuper de moi, non ?

En entendant le bruit de la voiture Jeanne sort et m’attend sur le perron, je vous passe les scènes de joie faites à son chien.

- Coucou Marie-Sophie, alors comment vas-tu ma fille ?

- Ça va merci belle-maman.

- Tu as fait bon trajet ?

- Oui, merci, j’suis un peu fatiguée mais sinon, ça a été …

- Tu veux manger quelque chose ?

- Non merci, je vais, si ça ne vous embête pas, aller me coucher.

- Oh, pas de soucis, je comprends, je t’ai préparé ma chambre, tu seras mieux.

- Merci, mais et vous ?

- Oh moi, Serge va passer, on va sortir ce soir donc ne t’inquiète pas pour moi.

 

Ok, j’ai compris, ce soir elle ne dort pas à la maison. Bon, peu importe, je ne comptais pas passer ma soirée à parler avec. Je monte dans la chambre après lui avoir fait la bise et lui avoir souhaité une bonne soirée.

Dans la chambre je pose mon sac à main sur la commode et me déshabille, lasse de ce trajet, après une journée de boulot. Je m’affale sur le grand lit de ma belle-mère sans avoir oublié de prendre mon petit vibro et mon téléphone.

Je pianote un SMS à mon homme pour le prévenir de mon arrivée …

 

J’empoigne enfin mon vibro et prévoyante j’ouvre le tiroir du chevet pour y prendre quelques mouchoirs en papier. Sans regarder, tout en tâtant du bout des doigts je touche un objet bizarre. Intriguée je me lève et remarque un … un sextoy ! Merde Jeanne utilise ce genre de truc … la coquine … A 57 ans, quand même. Bon ok, y’a pas d’âge pour se faire du bien, mais quand même, j’la voyais pas comme ça …

Bref, je ne saurai vous l’expliquer, je ne saurai dire pourquoi, mais l’envie d’utiliser ce sextoy était trop intense. Alors sans trop y réfléchir je l’ai pris et après m’être assurée de sa propreté j’ai commencé à l’appréhender. C’est un Svakom, il a une forme sympa, fin et un embout arrondi. Un seul petit bouton discrètement posé sur l’intérieur du manche.

Excitée je le mets en route en tâtonnant, j’appuie quelques secondes et … magiiiiiie …. le moteur se met à vibrer, j’appuie une nouvelle fois, les vibrations sont plus fortes et ça me convient …

 

C’est les jambes pliées et écartées que j’applique la tête de ce Svakom sur mon clito. Les vibrations sont sympas, elles stimulent bien mon clitoris, sa forme m’invite à le balader un peu partout sur mon sexe gourmand. Des étoiles viennent envahir ma vision, il est doué le coquin, il dirige les mouvements, inconsciemment ma main le dirige jusqu’à l’entrée de mon vagin et d’un mouvement il s’introduit en moi, je sens ses vibrations dans mes entrailles, j’augmente son intensité mais j’appuie un peu trop et il boucle sur l’intensité minimum … j’appuie à nouveau sur le bouton une fois, puis deux et trois et … les vibrations changent. Bon il fait ce qu’il veut, pourquoi pas … c’est tellement bon que je le laisse agir et très vite … dans un râle de plaisir, mes cuisses se resserrent sur cet engin de douce torture, mon vagin se contracte, se ferme sur lui et je jouis …

Points importants:
Points forts
  • Long et fin, permettant une insertion douce.
  • Il est étanche.
  • Un rechargement rapide.
  • Sa tête imitant le bout du doigt.
  • La pochette.
Points faibles
  • La silicone attrape poussière.
  • Un seul bouton.
Conclusion

Le Keri de Svakom est un bon petit stimulateur clitoridien qui vous fera jouir.

Hélas, un gros bémol vient entacher le tableau. Avec deux boutons oui, il serait top ! Là, et bien … au début ce bouton unique pourra frustrer voire rebuter mais avec un peu d’habitude on arrivera à dompter ce Keri.

 

Pour un peu moins de 60 euros vous aurez un sextoy qui saura donner du plaisir à madame et devenir un complément sympa lors de vos rapports à deux. Enfin, soyez sûr qu’il apportera plus de plaisir à votre partenaire de jeu qu’un simple bouquet de rose …

 

Voilà mes Brigands, j’espère que vous aurez apprécié ce petit test, qu’il vous aura fait découvrir un nouveau joujou et que, peut-être, qu’il vous permettra de passer de nombreux moments de plaisir avec votre moitié.

 

N’hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire, ça fait plaisir de vous lire … donc, n’hésitez pas.

 

Gros bisous et merci à vous.

Kmille