Les Brigands : La cabane de chasseur

Les Brigands : La cabane de chasseur

Temps de lecture ≈ 4 min.

La cabane de chasseur par Jedi18

 

***

Par une belle matinée ensoleillée de printemps, Cécile décida d’aller faire un petit footing.

Comme à son habitude elle enfila sa tenue rose et noire. La température étant clémente elle opta pour son débardeur qui lui laissait le ventre à l’air et le cuissard qui s’arrêtait au genoux et qui surtout lui faisait les fesses bombées.

Ses baskets aux pieds elle quitta sa maison et pris la direction du petit bois.

Rapidement la cadence qu’elle s’infligeait lui fit couler des gouttes de sueur. Elle les sentait couler entre ses seins et le long de son dos. Elle avait déjà parcouru 3 ou 4 kilomètres lorsqu’elle décida de faire demi tour, après la petite cabane de chasseur.

Alors qu’elle s’approchait de la cabane elle entendit de petit gémissement. A la fois inquiète et intriguée elle s’arrêta et s’avança prudemment de la cabane …

Les gémissements étaient de plus en plus forts. Elle regarda au travers de la fenêtre et aperçu de dos un homme nu …

*

Il devait mesurer 1m90, les épaules larges et des cuisses musclés. Son bassin semblait faire des mouvements de va et vient.

Immédiatement Cécile compris que cet homme était en train de faire l’amour à une femme.

Les gémissements continuaient de plus bel. Les mouvement de bassin de l’homme étaient puissants et très rythmés.

Cécile était hypnotiser par les fesses de l’homme qui allait d’avant en arrière. A cet instant elle pensa à son amant Greg et inconsciemment sa main commença à descendre au niveau de son pubis.

L’homme administra une claque sèche sur les fesses de sa partenaire.

— C’est à toi de travailler un peu maintenant.

L’homme se décala, Cécile pu enfin voir son visage, un bel homme au trait fin et une barbe de 3 jours. Pour la première fois elle pu apercevoir son sexe. Fièrement en érection, rarement Cécile n’en avait vu d’aussi gros. Maintenant elle comprenait mieux les gémissements …

La femme quand à elle était penchée en avant sur une table. Elle se releva. Sa longue chevelure brune recouvrait en partie ses seins. Elle devait bien mesurer 1m70 et avait des courbes quasi parfaites. L’homme s’allongea sur la table et sa partenaire se coucha sur lui.

De sa cachette, Cécile avait une vue parfaite sur la scène.

Rapidement la femme s’empala sur le vigoureux pénis de son partenaire. Elle lui tournait le dos et faisait face à Cécile.

Les deux amants étaient tellement excité qu’ils ne l’avaient pas remarqué, pourtant elle s’avançait de plus en plus à la fenêtre. L’envie de ne louper aucun détails devenait plus intense que le risque de se faire voir.

Cécile avait désormais la main sous son cuissard. Comme souvent elle n’avait pas mise de culotte et ses doigts avaient rapidement trouver le chemin de son clitoris. Elle jouait avec son bouton au même rythme que la femme chevauchait son amant. A cet instant Cécile ne savait plus si elle était derrière la fenêtre ou bien si c’était elle qui était assise sur ce divin pénis.

Image d'illustration - La cabane du chasseur

Kmille en train de se caresser …

La femme accéléra encore ses mouvements. Ses fesses venaient heurter violemment les cuisses de l’homme. Cécile n’en pouvait plus elle retira son débardeur pour pouvoir caresser ses seins. Ses mamelons étaient dressés comme pour donner la direction à suivre vers les deux amants. L’homme poussa soudain un râle de plaisir, ses fesses se contractèrent et il souleva le bassin comme pour pénétrer au plus profond de sa partenaire. La femme stoppa ses mouvements et s’appuya sur les cuisses de son homme. Elle aussi laissa échapper un cri de plaisir. Le couple avait réussi à jouir en même temps. A sa grande surprise, Cécile aussi laissa échapper un petit bruit. Heureusement ils ne l’entendirent pas.

Les deux amants restèrent quelques minutes couché ensemble sur la table puis ils se r’habillèrent. Ils étaient en tenue de randonnée. Rapidement ils quittèrent les lieux, laissant Cécile, seule et choquée de cet instant de plaisir qu’elle venait de vivre.

Elle attrapa son téléphone dans sa poche.

— Greg ? Viens me rejoindre dans la cabane de chasseur du petit bois. J’ai une surprise pour toi …

Fin … ou pas !?

***

Au sujet de l'auteur

Les Brigands

Les Brigands c’est vous, vous qui aimez écrire des histoires coquines. Peu importe leurs orientations : Perverses, crues, d/s ou s/m. Je me fais un plaisir de vous publier et d’en faire profiter tous mes lecteurs.Si vous souhaitez voir votre récit érotique sur mon blog, envoyez-le-moi sans plus attendre …

13 commentaires

  1. Avatar

    Merci pour cette publication et les photos d’illustrations.

    Réponse
    • Avatar

      Merci à toi @Jedi18 pour cette histoire érotique.
      Comme tu peux le lire beaucoup sont ceux qui veulent une suite … et j’en fais partie 🙂
       
      Hâte de te lire ♥♥♥

  2. Avatar

    Bravo @Jedi18, c’est une histoire érotique très excitante. Je devrai peut-être chercher une cabane pour moi 😆
    Radia

    Réponse
  3. Avatar

    S’il y a une suite à cette jolie histoire érotique, cela serait un grand plaisir de la lire 😆

    Réponse
    • Avatar

      Et le plaisir sera partagé 😉

  4. Avatar

    Une bien délicieuse mise en bouche …
    Vivement la suite 😆

    Réponse
    • Avatar

      +1 Une suite – Une suite – Une suite 😀

  5. Avatar

    Je cours souvent mais je n’ai pas encore eu la chance de trouver cette cabane de chasseur …
     
    La situation en tout cas bien excitante 😆

    Réponse
    • Avatar

      Un jour tu tomberas sur ce genre de scène et je compte sur toi pour nous en faire part dans une petite histoire érotique 😀

  6. Avatar

    Facile de tirer un coup dans la cabane du chasseur 😉
    Jolie histoire érotique en tout cas !

    Réponse
    • Avatar

      😀

  7. Avatar

    Merci à tous pour vos commentaires. Je vais réfléchir à une suite.

    Réponse
  8. Avatar

    Ah ben oui, une suite ! Avec une autre belle photo 😀

    Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à ma newsletter

et reçois tous les mois une photo exclusive

Merci pour ton inscription

Partager