Mia Michael : Comment faire gagner son équipe chapitre 3

Mia Michael : Comment faire gagner son équipe chapitre 3

Temps de lecture ≈ 6 min.

Comment faire gagner son équipe par Mia Michael : chapitre 3

 

***

La semaine suivante, ils perdent. Quelle bande de nuls! Bon c’était contre la première équipe de Première Division et ils ont perdu 2 – 1. Tout le monde est surpris qu’ils aient réussi à mettre un but à l’équipe en tête du championnat. N’empêche, ils ont perdu !

Ils râlent, moi aussi, mon mari pareil. Ce n’est pas que j’ai envie de baiser avec eux, mais ils ont parlé de cadeaux et puis j’ai vu le sexe de M’Ba, le beau Black, et ça m’a laissée … rêveuse. Eux, ils disent que l’autre équipe était  » chargée à mort « , droguée à un truc qui a décuplé leurs capacités. Ouais, c’est ça ! Mon époux et moi, on leur passe un de ces savons… Mon mari, c’est normal, il est leur entraîneur … Mais que moi je les engueule, je vois bien qu’ils n’aiment pas du tout. Donc, prudemment, je finis par me taire. Davy, un attaquant, dit à mon mari :

— Tu as demandé un contrôle pour la dope?

— Bien sûr, mais …

— On est certains qu’ils ont pris quelque chose, ils volaient sur le terrain. Tu verras.

Mia Michael - Comment faire gagner son équipe chapitre 3

Il se tourne vers moi en disant :

— Tu verras aussi, petite peste ….

— Mais …

— Il n’y a pas de « mais » ! Tu nous as traités de gros nuls et d’incapables, c’est bien ça ?

— Mais … je …

— S’ils sont déclarés positifs, tu seras punie comme la gamine insolente que tu es !

 

Il se tourne vers mon mari en disant :

— D’accord ?

— S’ils sont dopés, oui.

 

Quel sale faux jeton ! C’est lui qui a commencé à les traiter de nuls. À ce moment-là, comme dans un Vaudeville, un des dirigeants arrive essoufflé dans les vestiaires en disant :

— Coup de théâtre: un des joueurs a fait un malaise et il a reconnu avoir pris du H 25, une substance expérimentale, formellement interdite. Du coup, son but est annulé et c’est vous qui avez gagné.

Alors là … Ils se mettent tous à pousser des cris de joie et à applaudir. Mon mari n’en mène pas large et moi je me fais toute petite dans un coin. Qu’est-ce qui m’a pris de les engueuler ? C’est mon époux qui m’a monté la tête.

Un de joueurs lui dit :

— Vous ne nous avez pas du tout soutenus, là !

— C’est que …

 

Steph, le capitaine, intervient :

— On va oublier ça, à une condition : tu nous laisses de nouveau seuls pour prendre notre douche avec Mia.

 

Ce sale petit lâche répond :

— J’aurais dû vous croire. Pardon les gars, je vous laisse faire …

 

Oh putain ! Vingt-deux yeux sont braqués sur moi. Qu’est-ce que je peux dire ? Me déculotter comme mon mari ? Oui, ça, ce qui est prévu. M’ba, le grand Black s’adresse aux autres joueurs :

— Si on commençait par donner une fessée à cette petite insolente ?

 

Je gémis :

— Pardon, mais j’étais déçue, j’aime tellement prendre ma douche avec vous et je vous rappelle que j’étais d’accord pour tout ce que vous vouliez. Je suis une femme, je ne connais pas bien le foot et …

 

Rame, Mia, rame !

— Et je suis si petite que vous allez me blesser …

 

Ils rigolent et Steph me dit :

— Non, on ne va pas te blesser. Mais puisque tu l’as mérité, viens sagement te coucher sur mes genoux.

 

Je pleure un peu, sans avoir réellement besoin de me forcer … Enfin, je pousse quand même un peu pour les attendrir. Je vais me mettre debout à côté de ses jambes. Il me fait basculer sur ses genoux et relève ma jupe bien au-dessus de ma taille. Ensuite, il descend lentement ma culotte jusqu’à mes chevilles … Ouch ! Là, je suis les fesses en l’air, entourée par onze mecs surexcités. Onze, car j’ai remarqué que les 3 joueurs qui n’avaient pas participé à la douche commune de la semaine passée sont là, maintenant. Il s’agit du Musulman, du mari fidèle et du gay. Me voir fesser, ça les intéresse quand même !

 

Stéph pose sa large main sur mes fesses en disant :

— Avec un cul pareil, aucun risque de rater la cible.

 

Tout le monde rit … sauf moi. Il me demande :

— Prête ?

— Oui, mais pas trop fort, s’il …

KLAK !

— Aïïïeee !

Sa large main vient de percuter mes fesses et ça a fait le même bruit qu’un pétard qui explose. Et ça fait très mal !

KLAK ! KLAK ! KLAK ! KLAK ! KLAK ! KLAK ! KLAK !

Je crie chaque fois. Il s’arrête enfin, mais je sens que mes fesses continuent à monter et descendre. Elles sont en feu… J’ai tellement mal que je supplie:

— Assez, je vous en prie !

— C’est tout ?

— Pardon d’avoir été aussi … insolente. Je serai obéissante.

 

Il pose sa main sur mes fesses en disant :

— Tu as intérêt ! Sinon, je recommence.

 

Les autres veulent sentir aussi, dix mains viennent me tâter le derrière. Quand ils ont tous caressé mes fesses brûlantes, Stéph me dit :

— Tu peux te relever.

 

Oui, mais le feu de mes fesses s’est répandu aux alentours, entre autres vers ma chatte. Alors, je me laisse glisser sur le sol et je viens me mettre à genoux entre les cuisses du capitaine. Un petit ami, adepte de la fessée, m’a dressée à toujours remercier le Monsieur qui vient de me punir. Stéph a l’air tout à fait d’accord avec mon approche. Il se soulève un peu pour faire descendre son short et je me retrouve nez à … nez avec son sexe dressé. Ce serait encore mieux s’il s’était déjà douché, mais cette fessée, qui m’a fait vraiment mal, m’a aussi tellement excitée que cette odeur un peu trop forte plaît à l’animal femelle qui est réveillé en moi. Je couvre le membre et les couilles de baisers, avant de faire coulisser la peau pour découvrir le gland tout luisant. Voulant donner du spectacle aux autres, ma langue virevolte autour de son gland comme celle d’un colibri qui se shoote au pollen d’hibiscus.

Il n’y a plus aucun bruit dans le vestiaire, à part le  » lick, lick, lick  » que fait ma langue sur le gland de mon … maître. Il a eu raison, je l’ai bien méritée, cette fessée.

 

Je prends son sexe dans mon gosier. Ma bouche monte et descend sur son membre. À l’aller, son gland me chatouille la luette et au retour, je le serre entre mes lèvres.

 

Les joueurs pros étant des gens qui ont le sens de l’amitié, il me repousse doucement en disant :

— Vous devez essayer les gars, Mia est une virtuose de la pipe.

 

C’est gentil, mais je voulais continuer, moi ! Il poursuit :

— Un gars prend ma place et un autre se met derrière Mia. On va la boucher des deux côtés.

 

OUI ! Voilà un bon plan ! Un autre joueur vient s’asseoir tandis que M’Ba, le beau Black, se place dans mon dos pour m’attraper par les hanches.

 

À suivre …

 

***

 

Mon coin Autrice sur Amazon.

Au sujet de l'autrice

Mia Michael

Mia Michael est une femme de 37 ans, qui écrit des livres et des histoires érotiques, fortement orienté domination/soumission. Elle n'a pas peur d'aborder des thèmes extrêmes comme la bestialité. Cependant des passages humoristiques désamorcent la violence de certaines scènes. Lire Mia Michael, va vous faire rêver, sourire et surtout bander ou mouiller.

5 commentaires

  1. C’est toujours autant un plaisir de lire les récits de Mia. Une découverte qui est un véritable régal aussi bien pour les yeux que pour … l’imagination ^_^
     
    Vivement la suite !!!

    Réponse
    • Mia Michael

      Ravie que ça te plaise … bientôt la suite.
      Bisous, Mia

  2. Kalouloute Garou

    Mia, J’attends le 4ème épisode de ta saga du foot avec l’impatience de celle qui est dans l’envie de recevoir … les envies des autres.
    Nul doute que tu vas les récompenser les joueurs de ton mari. Mais qui est méritant, méritante ? Les joueurs, qui n’ont pas vraiment gagné ! Ton mari qui lui gagne tout, même ton soutien au prix de ta candeur …!
    Toi qui attends le gros lot … Il va être beau ce bouquet final.
     
    Kmille te dirait, tu peux encore faire un épisode …
    Bises et merci de ce régal.
    Pascale

    Réponse
    • Mia Michael

      Bonjour Pascale, Merci pour ton gentil commentaire. Ravie que l’histoire te plaise … Je vais attaquer le 4ème épisode qui sera surprenant 🙂
      J’en ferais bien un 5ème dans lequel Mia part avec un des joueurs, mais si mon mari le lit, ça va être la fête à mes fesses 🙁
       
      Bisous, Mia

Un p'tit commentaire pour donner ton avis !!

Partager